Le Groupe Yvon Michel présentait hier soir son premier gala de la saison au Casino de Montréal, mettant en vedette Custio Clayton. Ce dernier était opposé au Mexicain Ramses Agaton.

Mis à jour le 21 oct. 2016
Jean-Philippe Arcand LA PRESSE

Clayton (10-0, 8 K.-O.) a déjà été plus dominant dans ses combats. Le pugiliste a vite constaté que Agaton (17-5-3, 9 K.-O.) représentait un adversaire coriace.

Mais comme on dit en boxe, un seul coup de poing peut faire pencher la balance. Clayton en a fait la preuve à 2 min 47 s du huitième round en assénant une droite foudroyante au menton d'Agaton, bonne pour le knock-out.

«Je savais qu'il serait un boxeur intelligent et dur, mais je savais aussi que je parviendrais à le briser. Je devais simplement être patient», a résumé Clayton.

---

Marie-Ève Dicaire c. Karla Zamora

En demi-finale, Marie-Ève Dicaire (5-0) se mesurait à la Mexicaine Karla Zamora (3-3, 1 K.-O.). Ce fut loin d'être facile, mais la pugiliste de Saint-Eustache est néanmoins parvenue à l'emporter par décision unanime des juges (59-55, 60-54, 60-54). 

Dicaire, 30 ans, a dû faire face à plusieurs bonnes combinaisons de la part de sa rivale de 23 ans. «Je me suis un peu laissé surprendre. Je sentais que je lui faisais mal, mais c'est ce qu'elle voulait. Je me suis laissé prendre à son jeu», a-t-elle expliqué, ajoutant qu'il s'agissait d'«un des plus gros tests» de sa carrière jusqu'ici.

---

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Marie-Ève Dicaire (à gauche) l'a emporté par décision unanime des juges contre Karla Zamora.

Alexandre Choko c. Mike Breton

Âgé de 42 ans, Alexandre Choko (0-1) faisait hier ses débuts en boxe professionnelle. Il se mesurait pour l'occasion au Beauceron Mike Breton (1-2), qui avait appris à peine six jours plus tôt qu'il monterait dans le ring.

Au terme d'un furieux duel au cours duquel la technique et la défense semblaient facultatives, c'est Breton, 29 ans, qui a été sacré gagnant par décision majoritaire des juges (38-38, 39-37, 40-36). Coupé à l'oeil droit en début de combat, Choko a ensuite dû composer avec un nez ensanglanté. Il a néanmoins réussi à placer quelques coups qui ont ébranlé Breton.

---

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Mike Breton (à gauche) a été sacré gagnant par décision majoritaire des juges contre Alexandre Choko.

Les autres combats

En lever de rideau, le Lavallois Dwayne Durel (5-0, 2 K.-O.) l'a emporté par décision unanime face au Hongrois Pal Olah (2-4, 1 K.-O.). Patrice Volny (3-0, 2 K.-O.) a ensuite gâché les débuts professionnels d'Oscar Masso Cando (0-1), âgé de 41 ans, en lui passant le knock-out à la toute fin du quatrième round. Vislan Dalkhaev (8-0, 2 K.-O.) est demeuré parfait en venant à bout du Mexicain Rodrigo Adrian Campos (10-5, 5 K.-O.) par décision unanime. Enfin, Dario Bredicean (10-0, 3 K.-O.), protégé de Lucian Bute, a vaincu le Français Baptiste Castegnaro (8-11, 4 K.-O.) par décision unanime.