Le Québécois Kevin Owens (Kevin Steen, de son vrai nom) est devenu hier soir champion intercontinental de la World Wrestling Entertainment (WWE).

Mis à jour le 21 sept. 2015
Guillaume Lefrançois LA PRESSE

Dans le premier combat du gala Night of Champions, à Houston, Owens a défait Ryback par une prise du petit paquet après lui avoir mis les doigts dans les yeux, une manoeuvre illégale que l'arbitre n'avait (évidemment) pas vue.

Après le combat, Owens a tweeté une photo de sa ceinture et a dédié la victoire à son fils, Owen. «Tu pourras jouer avec quand j'arriverai à la maison», a-t-il écrit, un tweet partagé près de 2000 fois au moment d'écrire ces lignes.

Le vice-président exécutif de la WWE, Paul Levesque (aussi connu sous le nom de Triple H), a également tweeté une photo avec le nouveau champion.

Owens est le quatrième champion intercontinental originaire du Québec, après Chris Benoit, Jacques Rougeau et le tout premier détenteur du titre, Pat Patterson.

La ceinture intercontinentale est la deuxième en importance dans la WWE.