Source ID:; App Source:

Le prochain combat d'Adonis Stevenson en Haïti?

Le promoteur Yvon Michel (à gauche) est en... (Photo fournie par Tourisme Haïti)

Agrandir

Le promoteur Yvon Michel (à gauche) est en Haïti pour étudier la possibilité d'y tenir le prochain combat d'Adonis Stevenson.

Photo fournie par Tourisme Haïti

Le promoteur Yvon Michel est actuellement en Haïti pour sonder le terrain en vue du prochain combat d'Adonis Stevenson, a appris La Presse. Pour le champion WBC des mi-lourds, un combat dans son pays natal représenterait l'accomplissement d'un «rêve».

Michel, qui se trouve dans l'île des Antilles depuis quelques jours, a tenté de garder son voyage le plus secret possible. «On n'a rien ébruité pour ne pas donner de fausses attentes ou de faux espoirs», a expliqué le promoteur par message texte à partir d'Haïti.

Stevenson doit remonter dans l'arène au mois de décembre contre un adversaire inconnu. Yvon Michel assure que ce combat ne l'opposera pas à Jean Pascal. «On sait où on s'en va, et Jean Pascal, ce sera pour 2015», a réitéré mercredi le promoteur.

Sans adversaire de renom disponible pour décembre, la piste haïtienne devient intéressante. Le gala ne serait pas qu'un combat de boxe, mais bel et bien un événement dans un pays grandement éprouvé au cours des dernières années.

«Ce serait un événement important non seulement pour la boxe haïtienne, mais aussi pour le pays, explique le président de la Fédération haïtienne de boxe, Pierre Eddy Daniel. Ce serait comme Ali-Foreman en Afrique. Ça attirerait beaucoup de visiteurs. Les médias parleraient d'Haïti pour une bonne raison.»

Adonis Stevenson a été accueilli en héros dans... (Photo Étienne Côté-Paluck, collaboration spéciale) - image 2.0

Agrandir

Adonis Stevenson a été accueilli en héros dans son pays d'origine lors d'une visite en décembre dernier.

Photo Étienne Côté-Paluck, collaboration spéciale

Une vedette

Adonis Stevenson est déjà bien connu en Haïti, pays qu'il a quitté à l'âge de 7 ans pour rejoindre sa mère dans le quartier montréalais de Côte-des-Neiges. En décembre dernier, quelques mois après la victoire qui lui a valu le titre de champion du monde WBC, il a été accueilli en véritable héros dans son pays d'origine.

Lors d'une rencontre, le président haïtien a déclaré que Stevenson avait «mis dans les jeunes Haïtiens le souffle dont ils ont besoin pour un avenir meilleur».

Michel Martelly a par ailleurs annoncé que le boxeur sera nommé «ambassadeur de bonne volonté», une distinction qui s'accompagne du passeport diplomatique. Stevenson recevra également la décoration de l'ordre national Honneur et Mérite.

«Yvon va là-bas en tant qu'observateur, pour voir les possibilités. Pour l'instant, ce n'est rien de béton, a expliqué un porte-parole du boxeur, Rudy Louis. Un combat là-bas serait symbolique pour lui. C'est son pays d'origine. C'est là qu'il est né.»

Stevenson n'a pas suivi le promoteur en Haïti; il est plutôt à l'entraînement au Mexique.

Pascal fait une offre ultime

De son côté, Jean Pascal a continué mercredi d'attaquer Stevenson sur les réseaux sociaux. L'ancien champion du monde a aussi mis de l'eau dans son vin, en acceptant de ne toucher que 40% de la bourse, le reste allant à Stevenson. Cette offre de Pascal n'est valable que pour un combat en 2014. «Si c'est en 2015, on retourne à 50/50», dit-il.

Cette main tendue ne semble pas avoir ému Yvon Michel. Le promoteur nous a transmis un message qu'il a envoyé mercredi à Greg Leon, gérant de Pascal. «Je t'ai dit plusieurs fois que le combat contre Jean Pascal sera en 2015. Il n'est pas dans nos plans pour 2014, peu importe ce que vous faites ou dites.»

En entrevue, Pascal a répliqué en invitant les amateurs à «boycotter le prochain combat de Stevenson à la télé».

«C'est honteux. Moi, je fais des sacrifices pour que se réalise ce combat que veulent les fans. Lui, Stevenson, qu'est-ce qu'il fait?, demande Pascal. Il n'est pas digne d'être champion du monde. Stevenson ne peut tellement plus se montrer la face en ville qu'ils pensent organiser son prochain combat en Haïti.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer