Source ID:; App Source:

Freddie Roach avec Bute

L'embauche de Roach explique la date choisie pour... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

L'embauche de Roach explique la date choisie pour le retour de Bute, le 6 décembre à Montréal.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Le nouveau départ de Lucian Bute ne sera pas fait à moitié. L'ancien champion du monde va tenter de relancer sa carrière sous la férule de l'entraîneur de boxe le plus reconnu sur la planète, Freddie Roach.

La nouvelle sera annoncée début septembre, mais plusieurs sources la confirment déjà. Roach est l'entraîneur de plusieurs champions du monde dont Manny Pacquiao et Miguel Cotto.

Invité à confirmer la nouvelle, le promoteur Jean Bédard s'est contenté de dire : «je ne peux ni nier, ni confirmer. Je veux laisser le soin à Lucian de faire son annonce.»

L'embauche de Roach explique la date choisie pour le retour de Bute, le 6 décembre à Montréal. L'entraîneur sera à Macao pour un combat de Pacquiao le 22 novembre. Il a aussi un combat à l'agenda le 13 décembre. La date choisie lui permettra d'être sur place au Centre Bell.

Lucian Bute s'est rendu au gymnase de Roach, à Los Angeles, cet été. La chimie s'est apparemment installée. Une approche similaire au printemps avec un autre entraîneur, Pedro Diaz, n'avait pas été concluante au goût de Bute.

L'ancien champion IBF est à la recherche d'un entraîneur depuis qu'il s'est séparé de Stéphan Larouche, qui était avec lui depuis ses débuts professionnels. Mais Bute a encaissé deux défaites à ses trois derniers combats. Tant lui que Larouche estimaient, après son revers contre Jean Pascal en janvier, qu'un changement d'entourage pourrait lui faire du bien.

«Le 6 décembre, c'est le retour de Lucian»

Jean Bédard s'est par ailleurs montré froid à l'idée d'un «méga-gala» le 6 décembre. Plusieurs sources ont mentionné à La Presse qu'un projet circule pour organiser une soirée de boxe avec Bute, Adonis Stevenson et Bermane Stiverne. Les promoteurs Yvon Michel et Camille Estephan voient ce projet d'un bon oeil.

«Oui, Yvon m'en a glissé un mot. Mais ce serait beaucoup trop gros et je doute que ça puisse fonctionner financièrement, explique le président d'InterBox. Pour nous, le 6 décembre, c'est le retour de Lucian Bute avant tout. Et on pense que son retour peut être quelque chose d'assez spectaculaire en soi.»

Bédard pense que d'avoir trois aussi gros noms sur une seule carte n'est pas réaliste. «Peut-être qu'Adonis pourrait être sur la carte, dit-il. Peut-être. On verra. Ce qui est certain, c'est que Lucian sera au Centre Bell le 6 décembre.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer