Chris Weidman a pris le monde des sports de combat par surprise samedi dernier en défaisant Anderson Silva, considéré par plusieurs comme le meilleur combattant livre pour livre de l'UFC.

Gabriel Béland LA PRESSE

Sa victoire par K.-O. au deuxième round était impressionnante. Mais pas assez pour déboulonner le mythe plus grand que nature de Silva. Alors qu'on parle d'un combat revanche à l'hiver, le Brésilien est déjà donné favori par les preneurs de paris à Las Vegas. Une situation qui fait sourire Chris Weidman.

«C'est parfait pour ceux qui veulent parier sur moi. Il y a de l'argent à faire avec moi!», a déclaré le combattant de 29 ans au quotidien USA Today.

Plus sérieusement, Weidman (10-0) voit la possibilité d'un combat revanche comme l'occasion de balayer la thèse de l'accident. Pour plusieurs, Silva a été trop insouciant samedi soir; il s'est promené les mains basses et a nargué son adversaire; il a sous-estimé Weidman et ne refera pas l'erreur deux fois.

«Je savais que peu importe ma façon de gagner - ç'aurait pu être une soumission ou un K.-O. au premier round -, les gens allaient encore douter de moi, a ajouté Weidman. Je ne peux pas m'arrêter à ça. Je dois simplement retourner dans l'octogone contre lui et tout faire pour gagner.»

«Je veux être reconnu comme l'un des meilleurs de tous les temps. Je veux m'y rendre un combat à la fois. D'abord en affrontant Anderson Silva de nouveau. Je veux vraiment dominer mon prochain combat. Le dominer de bout en bout.»

Dans les instants qui ont suivi sa mise hors combat, Silva (33-5) a déclaré ne pas vouloir de revanche.

Le combattant de 38 ans disait ne plus vouloir participer à des combats de championnat. Il s'est ravisé.

Il dit maintenant souhaiter reprendre à Weidman la ceinture que ce dernier lui a prise samedi soir, celle de champion des poids moyens (185 livres) de l'UFC. Silva avait détenu ce titre pendant 2458 jours consécutifs, un record de l'UFC.

Le président de l'UFC, Dana White, prévoit la revanche pour l'hiver. Elle pourrait avoir lieu le 28 décembre à Las Vegas, ou durant la fin de semaine du Super Bowl, le 1er février. Il pourrait s'agir du plus important combat de l'histoire de l'UFC.