Source ID:; App Source:

Un camp «dans le bois» pour Adonis Stevenson

Adonis

Agrandir

Adonis "Superman" Stevenson

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Il n'y a rien à faire à Traverse City, Michigan. Il y a une baie qui se jette dans le lac Michigan. Il y a des forêts d'érable et de bouleau. Il y a quatre heures de route qui vous séparent de Detroit.

C'est là qu'Adonis Stevenson (20-1, 17 K.-O.) a décidé de se préparer pour le combat de sa vie, samedi soir contre Chad Dawson  (31-2, 17 K.-O.). Le Montréalais affilié au Kronk Gym de Detroit a poursuivi une longue tradition établie par le défunt Emanuel Steward, qui a mené son premier camp d'entraînement dans les forêts du nord du Michigan en 1981, avec Thomas Hearns.

« L'air est pur et frais là-bas. Il n'y a aucune distraction, il y a l'eau et la forêt, explique Javan Hill, entraîneur de Stevenson et neveu d'Emanuel Steward. Adonis voulait des pentes pour courir et il voulait le calme. Il y a ça à Traverse City. »

Adonis Stevenson vient tout juste de revenir de son camp « dans le bois ». Il a rencontré les médias hier dans un hôtel du centre-ville de Montréal pour parler de son combat au Centre Bell. Stevenson va tenter samedi de ravir à Dawson son titre de champion du monde WBC des mi-lourds (175 livres).

« La dernière fois que Dawson est venu avec une ceinture à Montréal, il l'a perdue, a lancé le puissant gaucher en référence à la défaite de Dawson contre Jean Pascal en août 2010. Là, il vient à Montréal avec une ceinture pour une deuxième fois et il risque encore de la perdre. »

Stevenson connaît une séquence de rêve, avec sept victoires par K.-O. à ses sept dernières sorties. Reste que les parieurs favorisent l'expérimenté Dawson. Le Québécois est donné perdant à plus de cinq contre un. 

Le statut de négligé ne semble pas lui peser, pas plus que le stress de se produire sur les ondes de HBO. Entouré de son équipe de Detroit, le cogneur était à son habitude calme et posé hier. « Je ne vais pas chercher le K.-O. Je vais laisser aller mes mains et ça va venir tout seul », prédit Stevenson, qui a fâché Dawson lors d'une conférence de presse en mai en prédisant qu'il lui passerait le K.-O. « Adonis est très concentré pour ce combat. Il rêve de ce jour depuis qu'il a commencé la boxe et ça paraît dans son entraînement », explique son entraîneur.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer