Source ID:; App Source:

La boxe professionnelle retourne à Cuba après 50 ans

Guillermo Rigondeaux (à droite) fait partie de ceux... (Photo Mike Segar, Archives Reuters)

Agrandir

Guillermo Rigondeaux (à droite) fait partie de ceux qui ont fait défection ces dernières années pour passer professionnels.

Photo Mike Segar, Archives Reuters

Agence France-Presse
LA HAVANE

Cuba, dont le régime communiste avait aboli le sport professionnel en 1962, a officialisé vendredi sa participation aux prochaines World Series of Boxing (WSB), épreuve dotée de 500 000 dollars qui associe un championnat par équipes et un championnat individuel.

«C'est la naissance de la franchise cubaine», s'est réjoui le directeur général des WSB Karim Bouzidi lors de la signature de l'engagement de Cuba pour la 4e édition de la compétition qui débutera le 15 novembre 2013.

«Cuba est l'un des pays les plus forts au monde en matière de boxe et sa participation aux WSB sera spectaculaire», a-t-il ajouté.

De son côté, le président de la Fédération cubaine de boxe qui a signé l'engagement de son pays aux WSB, Alberto Puig, a promis qu'il inscrirait ses «20 meilleurs boxeurs», y compris ses champions olympiques et mondiaux.

En WSB, les boxeurs ont un salaire mensuel compris entre 1000 et 3000 dollars auquel s'ajoutent des primes comprises entre 500 et 2000 dollars selon leurs résultats.

La 4e saison des WSB comptera 12 franchises: Mexique, États-Unis, Argentine, Italie, Allemagne, Azerbaïdjan, Ukraine, Russie, Pologne, Algérie, Cuba, et le Kazakhstan, champion en titre, selon M. Bouzidi.

En fin de saison, un championnat individuel opposant les deux meilleurs de chaque catégorie, offre à chaque vainqueur une qualification d'office pour les jeux Olympiques de Rio 2016.

Les combats seront répartis pour la première fois dans les 10 catégories olympiques et les boxeurs professionnels n'ayant pas plus de 20 combats rémunérés à leur actif pourront y participer.

La boxe cubaine affiche un palmarès avec 67 médailles olympiques et 116 titres mondiaux chez les amateurs.

Plusieurs de ses champions olympiques, dont Guillermo Rigondeaux et Yuriolkis Gamboa, ont fait défection ces dernières années pour passer professionnels.

Créées fin 2010 par la Fédération internationale de boxe amateur (AIBA), les WSB intègrent des pros depuis 2012.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer