Source ID:; App Source:

Jean Pascal se rétracte... en quelque sorte

Jean Pascal affirme qu'il a «mal formulé sa... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Jean Pascal affirme qu'il a «mal formulé sa pensée» lors d'un entretien avec La Presse.

Photo André Pichette, archives La Presse

Jean Pascal a tenu à rectifier le tir vendredi, 24 h après avoir tenu des propos qui n'ont pas plu à son promoteur.

Le boxeur affirme qu'il a «mal formulé sa pensée» lors d'un entretien avec La Presse. Il déclarait notamment avoir accepté le combat contre Lucian Bute «pour faire plaisir» au Groupe Yvon Michel et «pour la survie de la compagnie». Il a aussi dit espérer que «GYM ne pense pas juste à ses poches, mais pense au bénéfice de ma carrière et me fasse boxer le 8 juin».

L'ancien champion du monde précise « qu'il y avait beaucoup d'émotions » jeudi au moment de faire ces déclarations, qu'il assume même s'il dit les regretter.

«C'est vrai qu'en prenant le combat je savais que je donnais un coup de pouce à la compagnie et je l'ai pris pour cette raison et pour les fans, dit-il. Je sais très bien que GYM ne roule pas sur l'or, mais je sais en même temps que le groupe n'est pas en situation précaire non plus.»

«Présentement, il n'y a pas de bisbille entre moi et Yvon Michel. Je ne m'excuse pas, mais je clarifie mes propos», a précisé Pascal.

L'annulation de son combat du 25 mai l'a ébranlé. Pascal mène un camp éprouvant à Las Vegas depuis des semaines. Il espère désormais que sa préparation ne sera pas en vain et qu'il pourra boxer contre un adversaire de remplacement.

«Je veux boxer le plus tôt possible et je sais qu'Yvon Michel fait des pieds et des mains pour me faire boxer. J'aimerais boxer le 8 juin et je sais que la seule raison qui pourrait m'en empêcher est d'ordre économique.»

«Je vis beaucoup d'angoisse, de stress et d'incertitude par rapport à mon avenir. Je suis quelqu'un de cartésien, mais là c'est difficile de garder le moral», déplore le boxeur de 30 ans.

Poursuivre InterBox?

Toujours jeudi, Pascal a déclaré en entrevue à Radio-Canada qu'il envisageait des recours légaux contre InterBox. Il se demande si l'entreprise connaissait l'existence de la blessure de Bute au moment de ficeler le combat. Rappelons que Pascal a laissé tomber un combat de championnat du monde contre Chad Dawson pour se tourner vers Bute.

Cette idée de recourir aux tribunaux est-elle sérieuse? «C'est sûr que c'est sérieux, parce que je me suis désisté d'un combat de championnat du monde pour prendre ce combat-là, dit-il. InterBox change de version sur l'origine de la blessure, mais en conférence de presse, ils disaient qu'elle venait du combat contre Glen Johnson en 2011. On peut se demander s'ils savaient pour la blessure en acceptant le combat.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Jean Pascal se vide le coeur

    Sports de combat

    Jean Pascal se vide le coeur

    Découragé à l'idée de se retrouver le bec à l'eau après la blessure de Lucian Bute, Jean Pascal exige maintenant un combat le plus tôt possible. En... »

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer