Les deux boxeurs britanniques David Haye et Dereck Chisora encourent des peines de prison en Allemagne suite à leur bagarre à Munich samedi, a indiqué la police de la capitale bavaroise à l'AFP.

Publié le 20 févr. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Ils risquent tout les deux une amende et cela peut aller jusqu'à la peine de prison» a déclaré à l'AFP Wolfgang Wenger, un porte-parole de la police munichoise, qui a ajouté que les enquêtes étaient en cours.

Les deux hommes en sont venus aux coups au cours de la conférence de presse qui a suivi la défaite de Dereck Chisora face à l'Ukrainien Vitali Klitschko pour le titre WBC des lourds à Munich. Haye, lui, était présent à Munich en tant que commentateur pour la BBC.

Haye, qui risque jusqu'à dix ans de prison pour coups et blessures aggravées, est fortement soupçonné d'avoir quitté le territoire allemand juste après la bagarre, la police n'ayant pas retrouvé sa trace après l'avoir cherché en vain à son hôtel dimanche matin.

Chisora ainsi que son entraîneur ont eux été arrêtés par la police alors qu'ils étaient sur le point de monter dans un avion. Placés en garde à vue, ils avaient été relâchés dans la soirée de dimanche.

Chisora encourt une peine maximum de cinq ans de prison pour coups et blessures, et une peine d'un an pour menace.

À l'origine de la bagarre, des insultes entre les deux compatriotes: Chisora a qualifié Haye de «honte» pour «avoir mis en péril l'avenir de la jeune génération» par ses agissements passés, Haye le traitant de «perdant» pour ses échecs répétés sur le ring.

Ces provocations avaient déclenché une bagarre entre les deux hommes et l'intervention de leurs entraîneurs respectifs.