Le boxeur américain Floyd Mayweather veut affronter Manny Pacquiao le 5 mai à Las Vegas et l'a fait savoir mardi en provoquant le Philippin: «Montre-toi voyou».

Mis à jour le 10 janv. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Manny Pacquiao, c'est à toi que je parle. Combattons le 5 mai et offrons au monde ce qu'lis veulent voir», a écrit Mayweather sur son compte Twitter.

«Ma peine de prison a été repoussée car la date (du 5 mai) était réservée. Montre-toi voyou», a aussi indiqué l'Américain sur le réseau social.

Mayweather a été condamné fin décembre à passer 90 jours en prison pour une affaire de violences sur son ancienne compagne. Mais il a été autorisé à ne pas être incarcéré avant le 1er juin afin qu'il puisse honorer son engagement contractuel pour un combat prévu le 5 mai à Las Vegas contre un adversaire restant à déterminer, avec des retombées économiques importantes pour la ville.

L'Américain, 34 ans et invaincu en 42 combats (26 victoires avant la limite), veut concrétiser maintenant un combat que les camps des deux meilleurs boxeurs du monde toutes catégories confondues ont tout fait pour éviter depuis plus de deux ans alors que les fans de boxe l'appelaient de leurs voeux.

Le promoteur de Pacquiao, Bob Arum, est actuellement aux Philippines pour discuter avec Pacquiao de son prochain adversaire pour un combat au printemps au sein d'une liste de noms dans laquelle ne figurait initialement pas Mayweather puisqu'il était censé purger sa peine de prison à partir de janvier.

Les adversaires possibles pour «Pac-Man» sont le Mexicain Juan Manuel Marquez, le Portoricain Miguel Cotto et les Américains Tim Bradley et Lamont Peterson, mais l'appel de Mayweather pourrait changer la donne.

Arum a toutefois récemment annoncé que la date du 5 mai était trop précoce pour un combat impliquant Pacquiao (54 victoire, dont 28 avant la limite, 3 défaites, 2 nuls), qui n'a plus perdu depuis 7 ans, car il voulait le temps de faire construire un stade temporaire de 40 000 places à Las Vegas.