Ce fut un peu plus difficile que prévu pour Lucian Bute, samedi soir au Centre Bell. Son rival, l'Irlandais Brian Magee, a offert une solide opposition au cours des premiers rounds, mais au final, ce sont les puissants coups au corps de Bute qui ont fait la différence, devant les 12 219 fans en délire.

Mis à jour le 20 mars 2011
Richard Labbé LA PRESSE

Magee (34-3-1) est allé au tapis à trois reprises en tout, la première fois suite à un crochet au corps lors du sixième round. Il a chuté de nouveau au 10e round, et cette fois, l'arbitre en a jugé que c'était assez, en mettant un terme au combat.

Bute (28-0-0, 23 K.-O) a disputé ce combat devant le Danois Mikkel Kessler, un spectateur attentif au bord du ring. Sera-t-il le prochain adversaire du Roumain d'origine? On en parle en coulisses, en tout cas.

Samedi soir, Bute s'est de nouveau servi de sa grande vitesse pour vaincre un rival très brave et très fier, mais qui ne pouvait plus continuer.

«Il est probablement le plus puissant cogneur que j'ai affronté», a concédé Magee au sortir du ring.

Bute conserve donc son titre des super moyens de l'IBF.