Source ID:; App Source:

Bradley l'emporte par décision

Tim Bradley (à droite) et Kendall Holt.... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Tim Bradley (à droite) et Kendall Holt.

Photo: Bernard Brault, La Presse

On dit parfois que les absents ont tort. Samedi soir en tout cas, ils ont eu tort, et pas à peu près!

Seulement un peu plus de 7000 fans avaient choisi de se pointer au Centre Bell pour cette carte de boxe mettant en vedette Tim Bradley face à Kendall Holt en grande finale. Et quelle finale ce fut. Au bout de 12 rounds souvent spectaculaires, c'est Bradley le Californien qui s'est mérité une décision unanime sur son compatriote Holt du New Jersey.

Au bout du compte, les juges ont remis des cartes de 114-112, 115-111 et 115-111 en faveur de Bradley, qui devient ainsi le champion WBC et WBO chez les 140 livres.

On s'attendait à un combat spectaculaire, et c'est en plein ce que l'on a eu. Bradley (24-0-0, 11 K.-O.) a survécu à deux chutes au tapis, la première au premier round, et la dernière au dernier round, pour finalement obtenir les deux titres. Holt (25-3-0, 13 K.-.O) s'est bien défendu, mais plus le combat avançait, et plus il était clair que monsieur manquait de jus.

Bradley, lui, a juré qu'il n'avait jamais douté malgré les deux chutes au tapis.

«Quand je suis retourné au coin après la première chute, j'étais parfaitement lucide, a-t-il expliqué. Pour ce qui est de la deuxième chute, il m'a frappé derrière la tête et il m'a poussé au sol, c'était plutôt comme une glissade.»

Dans le coin de Kendall Holt, ce n'était pas la joie, et on hurlait à l'injustice. Même Brandon Jacobs, le gros demi des Giants de New York et ami de Holt, s'en est mêlé, en échangeant quelques insultes avec Tim Bradley.

Holt, lui, semblait sous le choc.

«Je pensais avoir gagné, a-t-il fait savoir. En boxe, on devrait gagner selon les coups qui sont portés, pas selon le style ou les sparages... Ce sont ses gestes exagérés qui ont influencé les juges. Tout ce que je veux, c'est un combat revanche.»

Holt s'est d'ailleurs maintes fois plaint auprès de l'arbitre, jugeant que son rival avait recours à des tactiques douteuses, et il s'est parfois mérité les huées d'un public qui était clairement derrière Tim Bradley. Peut-être à cause de ce CH que monsieur portait à la ceinture?

Tactiques douteuses ou pas, Bradley a contrôlé le combat par grands bouts, et il n'a jamais vraiment paru ébranlé, même à la suite de ce solide crochet de gauche que Holt lui a lancé au menton lors du premier round.

Bradley a été le plus actif des deux boxeurs, et on avait souvent l'impression que Holt était le plus épuisé des deux hommes. Les nombreux coups au corps signés Bradley ont aussi eu l'air de faire mal à Holt, qui avait un peu de mal à suivre la cadence imposé par son adversaire vers la fin.

Au bout du compte, cette soirée de boxe, qui s'était amorcée dans la controverse et la chicane de promoteurs, aura été un franc succès, surtout que le combat entre Librado Andrade et Vitali Tsypko, présenté avant la grande finale, peut déjà être considéré parmi les combats de l'année. Oui, les absents ont eu tort...

 

Le fil du match :
12e round
Kendall Holt obtient presque son miracle; en fin de round, l'arbitre juge que Bradley a fait une chute et lui impose un compte de huit. Mais sans plus. Le combat est terminé, la décision s'en vient, et ce devrait être à l'avantage de Bradley.

11e round

Ce Tim Bradley n'arrête jamais; en début de round, on le voit qui se lance à la poursuite de Holt dans le milieu du ring... Ne reste plus qu'un round, et Kendall Holt a besoin d'un miracle. 

 

10e round
Bradley y va de trois coups dans le dos de Holt... qui n'apprécie pas vraiment. Le coin de Bradley semble apprécier, par contre: «Pas de respect!» hurle l'un des entraîneurs...

9e round
Un round sans histoire, à part peut-être quelques bons échanges vers la fin. Un coup de tête aussi, mais sans trop de conséquence. Bradley est clairement en avance.

8e round

Holt va au plancher, mais l'arbitre juge qu'il a glissé... N'empêche, on sent que plus ça avance, et plus ce combat appartient à Tim Bradley.

7e round
La foule scande le nom de Bradley, qui porte les meilleurs coups du round, des coups au corps qui semblent épuiser Kendall Holt, que l'on sent de plus en plus fatigué. Bradley est en train de prendre les devants...

6e round
Pour la troisième fois, Holt se plaint à l'arbitre, jugeant que Bradley se permet des coups déloyaux... Holt commence à accrocher et on le sent fatigué. En fin de round, l'arbitre dit à Bradley de monter ses mains et d'éviter les coups bas. Holt est blessé sous l'oeil droit.

5e round
Bonne gauche de Holt en début de round... Le coin de Bradley l'avise de boxer de façon réfléchie, mais ce dernier se permet quand même «d'échanger» avec Holt.

4e round
Bradley atteint Holt solidement au corps et ce dernier trouve ça drôle... ça se tape d'aplomb sur la gueule et la foule se met à hurler. Bon round de Bradley.

3e round
Quelques bons échanges en début de round entre les deux boxeurs... est-ce que je vous ai fait remarquer que Brandon Jacobs, le gros demi des Giants de New York, était dans le coin de Holt?

2e round
C'est un peu plus partagé cette fois-ci. Bradley ne semble pas étourdi par sa chute du premier round, et les deux boxeurs s'échangent de bons coups.

1er Round
Ça commence fort! Pendant les instructions de l'arbitre, Holt nargue Bradley au micro... puis l'envoie au tapis en fin de premier round avec un solide crochet de gauche! Bradley se relève et termine le round sur ses pattes.  
***

Voici que Kendall Holt fait son entrée sur le ring, mais c'est presque l'indifférence générale dans le Centre Bell. Il y a pas mal moins d'ambiance que lors du combat précédent entre Andrade et Tsypko...




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Vers un Bute-Andrade II

    Sports de combat

    Vers un Bute-Andrade II

    Librado Andrade et Vitali Tsypko se sont livré une vraie bagarre de ruelle hier soir au Centre Bell. Les deux super-moyens se sont asséné des coups à... »

  • Diaconu gagne sous les huées

    Sports de combat

    Diaconu gagne sous les huées

    Avant Timothy Bradley et Kendall Holt, avant Librado Andrade et Vitali Tsypko, les vedettes de la carte de boxe de samedi soir au Centre Bell, il y... »

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer