Le prochain adversaire de Lucian Bute a beau s'appeler Fulgencio Zuniga, Librado Andrade occupe encore l'esprit du boxeur d'origine roumaine et de son entourage.

Mis à jour le 20 févr. 2009
Stéphanie Morin LA PRESSE

Vendredi, au complexe sportif Claude-Robillard, Bute a rencontré les médias pour une dernière fois avant de se retirer en retraite fermée. Le boxeur va rester à Montréal, faute de temps pour un camp d'entraînement à l'extérieur.

Son programme des deux prochaines semaines est simple: récupérer de tous les entraînements intensifs et peaufiner ses stratégies pour son combat contre Zuniga.

Pour ce faire, son entraîneur Stéphan Larouche lui a choisi trois partenaires d'entraînement pour se préparer au style rentre-dedans du Colombien: «ce sont des boxeurs actifs, agressifs, qui cognent dur, dit Bute. Le combat va être spectaculaire, mais la ceinture va rester ici.»

«Zuniga frappe fort, il a un bon menton; ce n'est pas un boxeur à prendre à la légère, ajoute Larouche. L'an dernier, il a battu Victor Oganov, qui était invaincu en 26 combats.» L'un des partenaires d'entraînement de Bute a d'ailleurs fait quelques rondes de sparring avec Ouganov. Il aura sans doute quelques infos à refiler à Interbox.

Vivement Andrade

Larouche et Bute ne s'en cachent pas: ils voient en Fulgencio Zuniga un excellent exercice en prévision du combat que tout le monde attend. La revanche Andrade-Bute. «Tous les jours, on espère qu'Andrade va se retrouver sur notre route, admet Larouche. Lucian veut une victoire totale pour en finir avec cette histoire. Pour mettre fin aux doutes. Oui, Andrade est tenace, mais il a de la difficulté à gagner ses rounds.»

Le 4 avril, Bute sera aux premières loges pour voir le combat entre Andrade et l'Ukrainien Valeri Tsypko. Et il croisera les doigts pour que, cette fois, le Mexicain sorte vainqueur. Son pronostic? «Tsypko a une meilleure technique, mais Andrade est plus fort physiquement.» Si tout se passe comme prévu, rien n'est certain puisque Bute ET Andrade doivent d'abord gagner leur prochain combat.

Interbox prévoit présenter la confrontation revanche à l'automne. «Si on a le temps, on ferait peut-être une autre défense optionnelle en juin, contre un autre boxeur au style similaire à Andrade», avance Larouche. Il ajoute que des discussions sont déjà amorcées en prévision d'un éventuel affrontement entre Lucian Bute et Mikkel Kessler en 2010.

De bien beaux projets, mais d'ici à 2010, beaucoup d'eau peut couler sous les ponts. Pour l'instant, une chose est certaine: la carrière de Bute semble indissociable de celle de Librado Andrade.