Le dernier tour de piste de Charles Hamelin n’aura peut-être pas lieu à Montréal, finalement. Les Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste, qui doivent se tenir dans la métropole en mars, seraient en voie d’être annulés.

Publié le 19 février
Katherine Harvey-Pinard
Katherine Harvey-Pinard La Presse

Selon ce que rapporte Radio-Canada Sports, certains vaccins contre la COVID-19 reçus par des patineurs qui doivent prendre part à la compétition ne sont pas reconnus par Santé Canada, ce qui empêche certaines délégations d’entrer au pays.

Dans ses règlements, la Fédération internationale de patinage (ISU) stipule qu’une compétition ne peut pas avoir lieu si des pays sont exclus pour une raison comme celle-ci. Un appel d’offres aurait d’ailleurs été lancé afin d’ouvrir la porte à d’autres pays pour l’organiser. Ceux-ci ont jusqu’au 23 février pour se manifester.

Contactée par La Presse, samedi matin, Patinage de vitesse Canada n’a pas nié ces informations. Elle indique avoir travaillé « sans relâche » avec la fédération québécoise au cours des derniers mois afin de « tenter de sauver » l’évènement.

« Nous étions confiants de pouvoir organiser l’évènement en toute sécurité selon des protocoles sanitaires stricts qui priorisent la sécurité de nos participants et de notre communauté, comme nous l’avons fait avec succès pour la Coupe du monde à Calgary, mais nous ne contrôlons pas les mesures frontalières internationales ni la position de l’ISU d’annuler des évènements si tous les pays ne peuvent pas participer », indique-t-on.

Nous espérons toujours que le gouvernement canadien trouvera un moyen d’organiser cet évènement à Montréal, entre temps les patineurs canadiens seront prêts à y participer si l’ISU décide de déplacer l’évènement ailleurs.

Extrait d’un courriel de Patinage de vitesse Canada

Voilà déjà plusieurs mois que Charles Hamelin a fait savoir publiquement qu’il ferait son dernier tour de piste aux Championnats mondiaux, devant famille et amis. L’athlète de 37 ans vient tout juste de remporter l’or au relais aux Jeux olympiques de Pékin, sa sixième médaille olympique en carrière.