En se levant ce matin, la skieuse acrobatique Olivia Asselin était loin de se douter qu’elle participerait aux épreuves finales des X-Games. Pourtant, elle pourra rentrer chez elle avec une médaille de bronze au cou.

Mis à jour le 21 janvier
Nicholas Richard La Presse

À 17 ans, l’athlète de Lévis participe à ses premiers X-Games, à Aspen aux États-Unis, le plus gros évènement après les Jeux olympiques pour les planchistes et les skieurs acrobatiques. Asselin faisait en théorie partie des réservistes. Toutefois, le malheur des uns peut parfois faire le bonheur des autres…

Jeudi, une compétitrice s’était blessée à l’entraînement. Elle n’a finalement pas pu prendre part à la journée de vendredi. Donc vers 10 h, Asselin a reçu un courriel l’informant qu’elle allait participer à la compétition.

Quelques heures plus tard, elle est montée sur la troisième marche du podium à l’épreuve du Big air, dans des conditions assez ardues, devançant de justesse l’Américaine Maggie Voisin, un gros nom du ski acrobatique aux États-Unis.

« C’est fou ! J’ai encore de la misère à le réaliser, c’est vraiment un rêve qui se réalise pour moi », a-t-elle expliqué, toujours sous le choc.

Cette performance et ce résultat sont dans la continuité du début de saison de la skieuse sur le circuit de la Coupe du monde. En quatre compétitions, elle a terminé 24e, 9e, 5e et 4e. Une progression fulgurante pour la jeune athlète, qui commence à faire écarquiller bien des yeux.

« C’est difficile à expliquer, dit-elle en riant. C’est vraiment ma meilleure saison. Je gagne en confiance à chaque compétition et ça paraît dans mon ski et dans mes résultats. »

La Canadienne Megan Oldham a remporté la médaille d’argent, devant Asselin.

PHOTO KELSEY BRUNNER, ASSOCIATED PRESS

Laurie Blouin

La Québécoise Laurie Blouin a aussi connu une excellente journée de travail en terminant troisième à l’épreuve de slopestyle.