Laurie Blouin avait beau être championne du monde de slopestyle en 2017, c’est sa médaille d’argent dans la même discipline de planche à neige aux Jeux olympiques de Pyeongchang un an plus tard qui a vraiment fait d’elle un visage connu au Québec et du slopestyle une activité que de plus en plus de jeunes planchistes québécoises souhaitent pratiquer.

Publié le 15 janvier
IAN BUSSIÈRES Le Soleil

« J’ai l’impression que le snowboard, et surtout le slopestyle, était un peu moins connu de Monsieur et Madame tout le monde au Québec. Après avoir remporté cette médaille, les gens ont appris à me connaître, à savoir qui j’étais et à connaître mon sport. Maintenant, les gens me reconnaissent dans la rue », raconte la résidente de Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Lisez l’article complet sur le site internet du Soleil