Motivée par sa sixième place obtenue la veille, un record personnel en snowboard cross, Audrey McManiman a atteint la petite finale pour une deuxième journée de suite à la Coupe du monde de Krasnoïarsk, en Russie.

Publié le 9 janvier
luc turgeon Sportcom

Elle était sur le point d’effectuer un dépassement lorsque la représentante de la Suisse Lara Casanova a dévié dans sa trajectoire, en plein saut.

« On était toutes les quatre dans le trafic, elle a accroché ma planche et je n’ai pas eu d’autres options que tomber », a raconté McManiman, qui a ensuite raté une porte sur le parcours. Elle s’en est toutefois sortie indemne et s’est classée 8e.

« Dans les airs, je ne savais pas trop comment ça allait finir et c’était stressant un peu, mais je suis bien tombée ! »

La planchiste conclut parmi les 10 premières pour la quatrième fois de sa carrière dans cette discipline. Elle ne s’était jamais hissée parmi le top 10 à deux Coupes du monde de suite auparavant et pointe désormais au 10e rang du classement général du circuit.

La Britannique Charlotte Bankes a décroché une deuxième médaille d’or en deux jours en devançant la Française Chloé Trespeuch et l’Américaine Lindsey Jacobellis en grande finale.

Un trait sur l’Italie ?

L’année 2022 n’a pas débuté du bon pied pour la Québécoise, qui a subi une chute lors d’une sortie à vélo, le 1er janvier, ce qui lui a valu quelques points de suture au menton.

Une chute banale, selon elle, mais qui a tout de même laissé des traces. En plus de son corps endolori, la fatigue du voyage et la nervosité entourant la COVID-19 n’ont pas facilité sa préparation. Certaines athlètes ont d’ailleurs reçu un test positif à leur arrivée à l’hôtel et n’ont pu prendre part à la Coupe du monde de Krasnoïarsk.

« Je me suis plutôt concentrée sur ce que j’avais à faire. J’étais moins stressée aujourd’hui après mon bon résultat d’hier. J’ai voulu répéter ce que j’avais fait et y aller une descente à la fois, viser les aspects techniques où j’ai plus de misère, comme la section de départ, par exemple. Ça s’est encore bien passé pour moi et je suis vraiment contente ! »

La prochaine Coupe du monde de snowboard cross aura lieu le 29 janvier à Cortina d’Ampezzo, en Italie. La participation des athlètes canadiens reste cependant à confirmer.

« C’est une course qu’on aimerait faire, mais elle ne comptera pas dans la qualification olympique et elle a lieu à moins d’une semaine du départ pour les Jeux. Pour le classement de la Coupe du monde, il faudrait la faire, mais ça implique un risque de contracter la COVID-19 et on ne pourrait pas partir pour la Chine si on a un résultat positif », a spécifié Audrey McManiman.

« On se concentrait surtout sur nos épreuves de la fin de semaine et on pourra maintenant en discuter avec les entraîneurs au cours des prochains jours », a-t-elle conclu.