L’avenir incertain des Jeux olympiques de Pékin et l’inquiétude grandissante entourant la propagation du variant Omicron étaient bien loin dans les pensées des membres de l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste jeudi matin. À cinquante jours de la cérémonie d’ouverture de la prochaine quinzaine olympique chinoise, les douze patineurs des formations masculine et féminine du Canada avaient le cœur léger en survolant l’anneau Gaétan-Boucher.

Publié le 16 déc. 2021
MIKAËL LALANCETTE Le Soleil

Il fallait voir leurs sourires, après leur première séance d’entraînement passée au Centre de glaces Intact Assurance de Québec, pour apprécier les bienfaits de cette rare sortie de groupe à quelques jours de Noël.

Lisez l’article complet sur le site internet du Soleil