Kaillie Humphries, la championne du monde en titre et présumée favorite olympique en bobsleigh, a demandé un processus accéléré d’obtention de la citoyenneté américaine afin de pouvoir représenter le pays aux Jeux olympiques de Pékin, en 2022.

Tim REynolds
Associated Press

Le processus formel s’est amorcé il y a plusieurs semaines et est devenu plus officiel au cours des derniers jours, quand les frais de dossier de Humphries ont été acceptés et qu’elle a obtenu un numéro de reçu. On ne connaît pas la durée du processus.

Si elle obtient la citoyenneté, Humphries sera presque certainement considérée comme l’une des meilleures prétendantes des États-Unis pour l’obtention d’une médaille à Pékin. Elle a fait équipe avec Lolo Jones pour remporter le titre mondial, plus tôt en février.

« Nous avons reçu un soutien incroyable de la part du public, ainsi que des politiciens d’état et fédéraux, qui sont tous très favorables à la candidature de Kaillie, a déclaré Gregg Clifton, l’avocat qui représente Humphries. Elle satisfait à toutes les conditions de citoyenneté prescrites par la loi fédérale. Nous demandons simplement une légère dérogation pour accélérer l’examen de sa demande de citoyenneté. »

Les demandes d’accélération ne sont pas rares et sont examinées de façon singulière par les services de citoyenneté et d’immigration des États-Unis. Humphries est mariée depuis 2019 à l’ancien bobeur américain Travis Armbruster et le couple demeure à San Diego.

« J’ai confiance que ça soit mené à bien, a dit Humphries. La réalité est que ça peut ne pas se produire. Ça me briserait le cœur et ça me rendrait très triste. Je comprends que le monde réel est très différent du rêve sportif que je peux vivre chaque jour en tant qu’athlète et il n’y a aucune garantie dans la vie, dans le sport, et dans quoi que ce soit. »

Humphries est une citoyenne canadienne et une figure emblématique du bobsleigh au Canada. Elle a décroché une médaille d’or aux Jeux olympiques de 2010 et de 2014 et elle a remporté une médaille de bronze en 2018.

Humphries détient une carte de résident permanent aux États-Unis et elle prend part à la compétition pour l’organisme Bobsleigh États-Unis depuis l’automne 2019 — lorsqu’elle a été libérée par Bobsleigh Canada pour résoudre un différend dans lequel elle a dit avoir été abusée verbalement et mentalement par un entraîneur jusqu’au point qu’elle ne se sentait plus en sécurité.

Ses résultats pour les Américains ont été excellents : Humphries a remporté le titre mondial de bobsleigh féminin pour couronner sa première saison dans l’équipe en 2020. Elle a non seulement défendu ce titre, mais elle a remporté le premier championnat du monde de monobob, cet hiver. Humphries a été autorisée à participer à des épreuves de la Coupe du monde et du championnat du monde pour les États-Unis, mais elle doit avoir la citoyenneté pour être admissible aux Jeux olympiques.

« Elle est une si grande ambassadrice pour notre pays et pour les jeunes athlètes féminines qui aspirent à devenir des olympiennes, a exprimé Clifton, lundi. Il y a un si bon sentiment à ce processus et une si bonne raison de le faire. »