La pluie et le brouillard étaient de la partie samedi, à Lac Bannoïe, en Russie, où s’amorçait la Coupe du monde de surf des neiges. Malgré ces conditions difficiles, est parvenu à obtenir le meilleur résultat canadien du jour en se classant 27e à l’épreuve de slalom géant en parallèle.

Publié le 6 févr. 2021
mathieu fontaine Sportcom

Après avoir signé le 10e temps de la première descente sur le parcours bleu, Beaulieu s’est élancé une deuxième fois avec la ferme intention de percer le top 16 pour une première fois cette saison. Une portion endommagée du second parcours est toutefois venue anéantir les espoirs du Québécois.

« J’ai connu une excellente première descente et compte tenu de mon dossard, j’étais assez bien placé pour espérer faire un top 16. Malheureusement, lors de la deuxième descente, j’ai frappé un trou alors que je n’étais pas dans une bonne position et j’ai fait un virage sur mon ventre », a expliqué le planchiste de Sherbrooke.

Au final, Sébastien Beaulieu s’est dit content d’avoir été en mesure de se démarquer dans ces conditions difficiles, même s’il aurait aimé saisir cette chance d’accéder aux rondes éliminatoires. « Il y avait beaucoup de brouillard et de pluie. Ça me stressait un peu, car j’ai tendance à avoir des étourdissements dans le brouillard, mais finalement ça allait. »

C’est une occasion ratée, mais ça prouve une fois de plus que je suis capable d’être compétitif.

Sébastien Beaulieu

Également de cette compétition, Arnaud Gaudet (Montcalm) et Jules Lefebvre (Montréal) ont respectivement pris les 37e et 44e rangs.

Le Russe Dmitry Loginov a été couronné à l’issue de la journée, lui qui a eu le dessus sur son compatriote Igor Sluev en grande finale. Le podium a été complété par l’Italien Mirko Felicetti, qui a pour sa part remporté le duel pour l’obtention du bronze contre son coéquipier Edwin Coratti.

Les participants seront de retour en piste dimanche, à l’occasion de l’épreuve de slalom en parallèle.