(Crans-Montana) La championne olympique Sofia Goggia domine la saison de descente en Coupe du monde de ski alpin féminin comme personne depuis la légendaire Lindsey Vonn.

The Associated Press

Goggia a signé sa quatrième victoire consécutive en descente samedi pour égaler la plus longue séquence du genre réalisée en Coupe du monde depuis Vonn en 2018. Elles sont les seules skieuses à avoir accompli cet exploit en 25 ans.

« Je ne me mesure à personne, a répondu Goggia lorsqu’elle a été questionnée sur la séquence de Vonn. C’est moi-même que je mets au défi chaque jour. »

L’Italienne a devancé la Suissesse Lara Gut-Behrami par 0,27 seconde, mais les deux skieuses ont littéralement survolé la piste encore plus glacée que la veille lorsque Goggia avait — une fois de plus — triomphé.

La compatriote de Goggia, Elena Curtoni, a complété le podium à 0,60 seconde, freinant ainsi à quatre la série de troisièmes places de l’Américaine Breezy Johnson en descente.

Johnson a abouti au cinquième rang, à 0,89 seconde de l’Italienne, et elle est en voie de s’établir comme la meilleure descendeuse américaine depuis la conclusion de la carrière de Vonn il y a deux ans.

La plus longue série de victoires de Vonn en descente sur le circuit de la Coupe du monde fut de six courses en 2009-10, selon le site internet ski-db.com. L’Américaine avait du même coup égalé la plus longue séquence de son idole de jeunesse, Picabo Street, en 1995.

La meneuse au classement général de la Coupe du monde, Petra Vlhova, a fini septième et creusé l’écart en tête.

Michelle Gisin, qui a abouti au 10e échelon, est deuxième au classement général, tandis que Goggia est maintenant troisième.

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, a suivi en 11e place, à 1,37 seconde de Goggia.

Les skieuses négocieront un super-G dimanche à Crans-Montana. Goggia effectuera son prochain départ en descente samedi prochain à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne.