(Crans-Montana, Suisse) La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a percé le top 5 de la deuxième descente d’entraînement de Crans-Montana, jeudi, dans le cadre de la Coupe du monde de ski alpin féminin.

La Presse Canadienne

Gagnon, de Lac-Etchemin, a complété le parcours en une minute et 30,57 secondes. Elle a concédé seulement 0,65 seconde au chrono de la skieuse la plus rapide, la Norvégienne Kajsa Vickhoff Lie.

L’Américaine Breezy Johnson a suivi en deuxième place à 0,30 seconde, tandis que l’Italienne Sofia Goggia - la skieuse la plus rapide de la descente d’entraînement de la veille - a enregistré le quatrième temps à 0,41 seconde, devant la Suissesse Jasmine Flury et Gagnon, dans l’ordre.

Gagnon fut la seule représentante de l’unifolié à participer à la deuxième descente d’entraînement. Son meilleur résultat dans cette discipline jusqu’ici cette saison est une 10e place, réalisée à Val d’Isère, en France, le 19 décembre dernier.

Goggia est la meneuse au classement de la descente avec 280 points, devant la Suissesse Corinne Suter (220) et Johnson (180). Gagnon pointe au 18e échelon avec 39 points.

La descente féminine de Crans-Montana aura lieu vendredi.