L’équipe canadienne de surf des neiges s’est absentée des qualifications de l’épreuve de slopestyle à l’Omnium de Laax, en Suisse, mardi, puisque deux de ses membres ont reçu des diagnostics positifs à la COVID-19.

Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne

C’est ce qu’a confirmé Snowboard Canada à La Presse Canadienne mardi midi, sans préciser l’identité des personnes infectées.

Les planchistes Maxence Parrot, Sébastien Toutant, Mark McMorris, Tyler Nicholson, Liam Brearley et Cameron Spalding ont donc tous dû se retirer de cette compétition.

« Par mesure préventive, l’équipe masculine de slopestyle s’est placée en quarantaine et ne participera pas à l’Omnium de Laax, a indiqué Snowboard Canada. Cependant, l’équipe canadienne de demi-lune n’est pas affectée par la situation actuelle. »

La semaine dernière, Parrot a remporté l’épreuve de grand saut à la Coupe du monde de surf des neiges de Kreischberg.

Il s’agissait de sa huitième victoire en carrière en Coupe du monde de surf des neiges, et de sa première depuis celle acquise en grand saut à Pékin, le 14 décembre 2019.

À Kreischberg, Parrot a négocié sa première compétition depuis le 7 mars. Ce jour-là, lors des X Games en Norvège, le planchiste de Bromont avait contribué à un balayage canadien, terminant deuxième derrière McMorris et devant Darcy Sharpe.

Les planchistes canadiens ont voyagé ensemble de Kreischberg vers Laax afin de respecter la « bulle » sanitaire. Toutant, de L’Assomption, a d’ailleurs publié quelques vidéos sur Twitter au cours des derniers jours le montrant en train de faire des descentes hors-piste, dont une avec Parrot.

Chaque compétition de la Coupe du monde de surf des neiges revêt une importance particulière cette saison afin d’obtenir des points de qualification en vue des Jeux olympiques de Pékin, l’hiver prochain.

Et la situation est d’autant plus critique cet hiver en raison de l’imprévisibilité découlant de la pandémie de COVID-19.