Même si elle n’a pas offert une performance à la hauteur de ses attentes en prenant le 16e rang, Laurie Blouin était bien heureuse d’avoir enfin pu renouer avec la compétition, jeudi, au Big Air de la Coupe du monde de Kreischberg, en Autriche.

Sportcom

« Je suis vraiment contente d’être de retour ! C’est sûr que ce n’est pas le résultat que j’espérais, mais je suis contente d’avoir brisé la glace et je me sens d’attaque en vue de la saison », a indiqué la planchiste de Stoneham-et-Tewkesbury à Sportcom.

Après une pause de près de onze mois, Blouin a terminé sa journée avec une récolte de 112,00 points, ce qui n’a pas été suffisant pour se qualifier pour la finale, où les six meilleures se retrouveront samedi. « J’ai vraiment eu des bonnes pratiques cette semaine, mais j’ai fait de petites erreurs à l’atterrissage lors de deux de mes sauts et ça m’a fait mal au niveau du pointage », a commenté l’athlète de 24 ans.

Les Japonaises Miyabi Onitsuka (178,80 points), Kokomo Murase (170,20 points) et Reira Iwabuchi (169,40 points) occupent les trois premières places à l’issue des qualifications.

Également de cette compétition, les Canadiennes Jasmine Baird (114,00 points) et Brooke Voigt (99,80 points) ont respectivement terminé 15e et 19e.

Samedi, ce sera au tour des Québécois Nicolas Laframboise, Maxence Parrot et Sébastien Toutant de s’élancer au grand saut de la Coupe du monde de Kreischberg. Les qualifications seront disputées en matinée et seront suivies des finales.