La skieuse Olivia Asselin a joué d’audace et a pris le dixième rang de l’épreuve féminine de Big Air présentée jeudi, à la Coupe du monde de Kreischberg, en Autriche.

Sportcom

Après avoir obtenu 85,20 points pour son premier saut, la Lévisienne âgée de 16 ans y est allée d’une toute nouvelle manœuvre lors de ses deux tentatives suivantes, sans toutefois être en mesure de l’exécuter aussi bien qu’elle l’aurait souhaité.

« Deux de nos trois sauts comptaient pour la note finale et j’ai voulu essayer un nouveau saut pour aller chercher plus de points. J’ai plus ou moins bien atterri le deuxième et j’ai raté le troisième, alors ça n’a pas été assez pour me qualifier », a expliqué celle qui a conclu avec un total de 139,60 points, à 14,60 points du sixième et dernier rang donnant accès à la finale prévue vendredi.

Même si elle concède qu’elle a été téméraire en utilisant cette stratégie, Olivia Asselin ne regrette en rien sa décision et n’hésitera pas à foncer lors de ses prochaines compétitions. « Le niveau est très fort chez les filles et je pense que c’est le genre de décision qu’il faut prendre pour aller dans le top-6. Je m’attendais à mieux, mais je demeure satisfaite de ma performance », a-t-elle lancé avec confiance.

Cette première séance de qualification de la saison des Coupes du monde a été dominée par la Française et championne du monde en titre Tess Ledeux (182,80 points). Elle a été suivie par les Suisses Giulia Tanno (168,60 points) et Mathilde Gremaud (164,80 points).

Seule autre Canadienne en lice à cette épreuve, l’Ontarienne Megan Oldham (146,00 points) s’est classée neuvième.

Olivia Asselin et les membres de l’équipe canadienne de ski acrobatique présents à Kreischberg rentreront au pays au cours des prochains jours en vue d’un camp préparatoire de deux semaines à Calgary.

Entre temps, elle assistera à la finale féminine vendredi, de même qu’au concours masculin, où son coéquipier Édouard Therriault sera en action.