(Semmering) Fin de série ! Près de quatre ans et 28 slaloms après la Suédoise Frida Hansdotter, la Suissesse Michelle Gisin a mis fin mardi à Semmering (Autriche) à la main mise sur les slaloms de Coupe du monde de l’Américaine Mikaela Shiffrin et de la Slovaque Petra Vlhova.

Agence France-Presse

Gisin a devancé mardi l’Autrichienne Katharina Liensberger (à 11/110e) et l’Américaine Mikaela Shiffrin (à 57/100e).

Skieuse polyvalente, championne olympique du combiné en 2018, Michelle Gisin a mis un point final mardi à de nombreuses séries…

La sienne d’abord : après neuf podiums en Coupe du monde obtenus dans quatre disciplines différentes (slalom, super-G, descente, combiné), Michelle Gisin a enfin décroché sa première victoire sur le circuit mondial à 27 ans.

Elle rejoint ainsi au palmarès du plus haut niveau sa grande sœur Dominique (trois victoires en Coupe du monde, un titre olympique en descente en 2014) et valide un résultat que n’avait pas réussi à atteindre son grand frère Marc, spécialiste de vitesse lourdement blessé qui a annoncé sa retraite le mois dernier.

Au passage, Gisin permet à la Suisse de remporter son premier slalom féminin depuis près de 19 ans, avec Marlies Öster en janvier 2002 ! Une éternité pour ce pays fou de ski alpin.

Au lendemain de l’annulation du géant en raison du vent, la championne des Grisons a surtout mis fin à l’incroyable monopole de deux skieuses sur le slalom mondial.

Mikaela Shiffrin et Petra Vlhova s’étaient partagé les 28 derniers slaloms de Coupe du monde (19 pour Shiffrin, 9 pour Vlhova), depuis la victoire de la Suédoise Frida Hansdotter en janvier 2017.

Gisin rejoint ainsi la Canadienne Erin Mielzynski, seule autre skieuse toujours en activité à avoir déjà triomphé entre les piquets serrés (une victoire en 2012).

« C’est juste incroyable. C’est ma première victoire pile huit ans après ma première Coupe du monde ici même, a réagi Gisin au micro de la Fédération internationale de ski (FIS). On a travaillé pour cela depuis si longtemps. Et j’ai stoppé l’incroyable série de deux géantes. »

Pas de slalom en 2020 pour Shiffrin

Derrière elle, l’Autrichienne Katharina Liensberger (23 ans) a confirmé avoir franchi un palier en décrochant un 3e podium en trois slaloms cette saison (deux fois 3e à Levi).

Petite sensation, l’Américaine Mikaela Shiffrin, triple vainqueure du gros globe (de 2017 à 2019) et 3e mardi, termine donc l’année 2020 sans aucune victoire en slalom, une première sur une année civile depuis 2011, année de ses débuts en Coupe du monde à 16 ans…

Une statistique à nuancer par le peu de courses proposées en 2020 (six contre une dizaine habituellement) en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, en plus de la mort de son père en février qui lui avait fait manquer un slalom.

Surtout, Petra Vlhova s’était montrée impériale jusque là avec un 5 sur 5 en 2020, avant de se rater mardi en réalisant le 6e temps des deux manches pour une 4e place finale (à 1 sec 36).

Ce résultat permet à la Slovaque de terminer l’année en tête du classement général, mais elle ne compte plus que 88 points d’avance sur Michelle Gisin qui, comme elle, dispute toutes les courses, et 180 sur Shiffrin, qui ne s’est pour l’instant pas alignée en vitesse.

Aucune des deux Françaises alignées (Nastasia Noens et Doriane Escané) n’a réussi à se qualifier pour la 2e manche.

Les skieuses enchaînent dimanche avec un slalom à Zagreb.

Classement


1. Michelle Gisin (SUI)

2. Katharina Liensberger (AUT)

3. Mikaela Shiffrin (É.-U.)

4. Petra Vlhova (SLO)

5. Wendy Holdener (SUI)

6. Katharina Truppe (AUT)

7. Kristin Lysdahl (NOR)

8. Maria Therese Tviberg (NOR)

9. Nina O’Brien (É.-U.)

10. Katharina Huber (AUT)

11. Marta Rossetti (ITA)

12. Chiara Mair (AUT)

13. Lena Dürr (ALL)

13. Sara Hector (SUE)

15. Asa Ando (JPN)

16. Federica Brignone (ITA)

17. Kristina Riis-Johannessen (NOR)

18. Erin Mielzynski (CAN)

19. Thea Louise Stjernesund (NOR)

20. Melanie Meillard (SUI)

21. Laurence St-Germain (CAN)

22. Martina Dubovska (R.T.)

23. Emelie Wikström (SUE)

24. Irene Curtoni (ITA)

25. Amelia Smart (CAN)

26. Katharina Gallhuber (AUT)

27. Katie Hensien (É.-U.)

N’ont pas terminé la seconde manche : Franziska Gritsch (AUT), Andrea Filser (ALL), Andreja Slokar (SLO)

Principales non qualifiées pour la seconde manche : Nastasia Noens (FRA), Resi Stiegler (É.-U.), Mina Holtmann (NOR)