Ivanie Blondin n’a pas attendu la décision de Patinage de vitesse Canada, qui hésite toujours à envoyer ses athlètes dans une bulle aux Pays-Bas en vue de deux épreuves de la Coupe du monde.

Le Droit

La championne en titre au départ groupé a mis le cap vers l’Europe en début de semaine. Plus précisément vers la Hongrie, pays natal de son conjoint et également athlète olympique Konrad Nagy.

> Lisez l'article complet sur le site internet du Droit