L’édition 2021 des X Games d’hiver sera présentée comme prévue à Aspen, au Colorado, du 29 au 31 janvier. Mais seuls les athlètes pourront y participer.

Eddie Pells
Associated Press

ESPN a annoncé mardi que la compétition serait de retour, mais qu’elle serait présentée à huis clos en raison de la pandémie de COVID-19.

Les grandes vedettes de plusieurs sports de glisse sont attendues à ces jeux, mais plusieurs pourraient faire l’impasse en raison d’un calendrier incertain à 14 mois seulement des Jeux olympiques d’hiver de Pékin, en 2022.

Les premiers X Games d’hiver ont été présentés en Californie, en 1997, avant de s’installer à Aspen en 2002. L’évènement est depuis devenu un énorme festival qui attire plus de 110 000 spectateurs avec des prestations d’artistes musicaux et plusieurs fêtes publiques ou privées.

Les organisateurs ont dû faire une croix sur cette ambiance de fête afin de pouvoir présenter le volet sportif cet hiver. ESPN a d’ailleurs dû répondre à de nombreuses exigences sanitaires afin de rassurer les autorités régionales et présenter l’évènement.

Même le volet sportif a dû être amputé : alors qu’habituellement, plus de 200 athlètes participent aux X Games d’hiver, environ 90 seront présents en 2021. Les quelque 1000 personnes employées par l’évènement seront aussi moins nombreuses : le réseau n’a embauché que 50 % des effectifs habituels.

Faisant partie de la grande famille Disney, les X Games ont profité de l’expérience d’experts, autant de la santé que de la télévision, de plusieurs sports, dont ceux qui ont aidé à faire de la bulle NBA en Floride un succès.

Si l’organisation de trois jours de compétitions sportives où les participants n’ont aucun contact est moins contraignante que 10 semaines d’un tournoi de la NBA, les organisateurs ont tout de même présenté un plan sanitaire exhaustif afin de s’assurer de la sécurité des quelques 500 athlètes, entraîneurs et membres du personnel qui seront dans la bulle d’Aspen.