La skieuse Marie-Michèle Gagnon ne badine pas avec la COVID-19. Celle qui a commencé sa saison en fin de semaine à Sölden, en Autriche, suit toutes les consignes sanitaires à la lettre, car elle ne voudrait surtout pas mettre sa saison en danger en contractant le coronavirus.

IAN BUSSIÈRES
Le Soleil

« Ça faisait tellement bizarre de ne voir aucun spectateur à la première épreuve de la Coupe du monde ! On est habitués de voir des gens qui sont contents de revoir des courses », a expliqué l’athlète de Lac-Etchemin qui a pris la 30e place à la descente, la 37e au super-G, la 49e au slalom géant et la 27e au combiné.

Pour poursuivre la lecture de cet article, cliquez ici.