(Paris) La skieuse allemande Viktoria Rebensburg, championne olympique du géant en 2010, a annoncé mardi sur ses réseaux sociaux l’arrêt de sa carrière à seulement 30 ans.

Agence France-Presse

« Aujourd’hui est un jour difficile pour moi, car j’ai décidé de mettre un terme à ma carrière après 13 ans. Je prends cette décision le cœur lourd, après une longue réflexion ces dernières semaines », écrit-elle.

Après ma blessure au printemps puis les deux derniers mois d’entraînement sur les pistes, j’ai compris que je ne parviendrai plus à atteindre mon tout meilleur niveau ».

Viktoria Rebensburg

Viktoria Rebensburg compte deux médailles olympiques (or en 2010, bronze en 2014) et deux médailles mondiales (argent en 2015 et 2019) en plus de trois petits globes (2011, 2012 et 2018), toujours sur sa discipline fétiche, le géant.

PHOTO CHRISTIAN HARTMANN, ARCHIVES REUTERS

Viktoria Rebensburg lors de la finale du Super G à la Coupe du monde de Grandvalira, à Andorre, le 14 mars 2019.

De façon ironique, cette spécialiste du géant qui pratiquait de plus en plus les épreuves de vitesse avait remporté la première descente de sa carrière le 8 février dernier chez elle à Garmisch, pour son dernier week-end de Coupe du monde. Le lendemain, elle avait chuté lors du super-G et s’était fracturée le plateau tibial du genou gauche.

Avec 14 victoires, Viktoria Rebensburg est 3e au palmarès des skieuses les plus victorieuses en géant de Coupe du monde derrière la Suissesse Vreni Schneider (20) et l’Autrichienne Annemarie Proell (16).

Elle compte au total 49 podiums en Coupe du monde dont 19 victoires (14 géants, 4 super-G, 1 descente), mais n’était pas parvenue cette saison à jouer les premiers rôles en géant.