Hockey féminin: les Carabins rebondissent

Michelle Daigneault, des Martlets de McGill, et Ariane... (Photo Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Michelle Daigneault, des Martlets de McGill, et Ariane Barker, des Carabins de l'Université de Montréal, lors du premier match de la série finale, dimanche dernier.

Photo Robert Skinner, archives La Presse

Les Carabins de l'Université de Montréal ont remporté le deuxième match de la série finale de hockey féminin du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), hier soir au CEPSUM, prenant la mesure des Martlets de McGill, 4-1.

Pour la deuxième année consécutive, les deux équipes disputeront un match décisif pour le championnat provincial, demain à 14 h, à l'aréna McConnell de McGill. Ce sera le huitième match entre les deux équipes cette saison et si les Martlets ont l'avantage 4-3 jusqu'ici, elles ont perdu trois des quatre derniers duels.

La saison dernière, les Carabins avaient surpris les Martlets sur leur patinoire pour remporter un premier titre de conférence à leur quatrième saison d'existence seulement. L'équipe de l'entraîneuse Isabelle Leclaire avait ensuite doublé la mise en remportant le championnat national.

La gardienne Élodie Rousseau-Sirois a été la grande vedette du match d'hier disputé devant une foule enthousiaste, la plus forte de la saison au CEPSUM. La meilleure gardienne du RSEQ cette saison a multiplié les arrêts clés, notamment devant la première unité offensive des Martlets qui a battu plusieurs records cette saison.

La capitaine Kim Deschênes, qui disputait son dernier match en carrière au CEPSUM, a assumé son rôle avec son aplomb habituel, en plus de marquer le troisième but à mi-chemin en deuxième période. Laurence Beaulieu, à l'occasion d'un avantage numérique de deux joueuses, et Maude Gélinas avaient donné les devants aux Carabins en première période.

Ariane Barker a réussi le quatrième but des siennes avec cinq minutes à jouer au match. Leslie Oles a réussi le seul but des Martlets quelques secondes plus tard.

Les deux équipes, qui ont développé une rivalité très intense en peu de temps, sont déjà assurées de disputer le championnat national, le week-end prochain à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, mais les championnes provinciales bénéficieront d'un tableau plus avantageux dans le tournoi à la ronde.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le retour de la reine Caroline Ouellette

    Hockey

    Le retour de la reine Caroline Ouellette

    Sur sa signature électronique, sous son nom, Caroline Ouellette indique qu'elle est «athlète au hockey, championne olympique en 2002, 2006 et 2010».... »

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer