Si vous êtes de ceux qui rêvent de voir un jour de grandes glaces internationales dans la Ligue nationale de hockey, il vous faudra prendre votre mal en patience.

Gabriel Béland LA PRESSE

De passage à Sotchi hier, Gary Bettman a expliqué qu'il n'était pas partisan de ces grandes surfaces. «Je ne crois pas que la plus grande surface de glace améliore le spectacle, a expliqué le commissaire de la LNH. Je pense que le tournoi olympique préféré des gens s'est déroulé à Vancouver et il s'est disputé sur une glace de format LNH.»

Bettman note que la plus petite zone offensive de ces glaces tend à nuire à l'attaque.

«Je ne nommerai pas de matchs en particulier, mais on a vu que c'était aussi facile de provoquer des embouteillages sur ces grandes glaces et d'encombrer le jeu que sur des glaces plus petites.»

Croit-il que l'absence de bagarres aux Jeux améliore le spectacle? Non.

«On compare 13 matchs jusqu'à maintenant à 650 matchs dans la LNH, plus ou moins. On ne peut pas comparer», a lancé Bettman.

Le commissaire a dit avoir apprécié la partie d'anthologie entre la Russie et les États-Unis. Mais selon lui, il y en a d'aussi bonnes dans la LNH.