Source ID:; App Source:

Martin St-Louis remplacera Steven Stamkos à Sotchi

Martin St-Louis deviendra à 38 ans le plus... (Photo AP)

Agrandir

Martin St-Louis deviendra à 38 ans le plus vieux joueur à porter l'uniforme du Canada aux Jeux olympiques depuis que les joueurs de la LNH y participent.

Photo AP

L'exclusion de Martin St-Louis de l'équipe olympique canadienne était pratiquement devenue une affaire d'État au début du mois de janvier. Dans des circonstances qui ne sont pas idéales, la situation a pu être corrigée, jeudi matin, alors que l'attaquant du Lightning de Tampa Bay a été désigné par Steve Yzerman pour remplacer son coéquipier Steve Stamkos, forcé de déclarer forfait en raison d'une blessure.

Le Québécois a admis qu'une certaine amertume avait suivi la décision initiale de son DG de ne pas le sélectionner parmi les 14 attaquants d'Équipe Canada.

«Mais aussi frustrant que ça ait pu être par moments, ce serait difficile de tourner le dos à une telle opportunité, a indiqué St-Louis aux médias de Tampa Bay. Des chances comme celle-là ne se présentent pas souvent.»

«J'étais amer après la sélection de l'équipe, mais ça n'a pas joué sur ma motivation. J'ai inscrit beaucoup de points depuis.

«Pour moi, jouer était la meilleure thérapie.»

St-Louis a d'ailleurs récolté huit buts et 16 points en 14 matchs depuis l'annonce officielle de la composition de l'équipe canadienne le 7 janvier.

L'ailier de 38 ans, qui deviendra le plus vieux joueur à porter l'uniforme du Canada aux Jeux olympiques depuis que les joueurs de la LNH y participent, dit avoir été touché par tout le soutien qu'il a reçu de la part des partisans, qui ont reproché en grand nombre à Équipe Canada de l'avoir laissé de côté.

Après tout, St-Louis est le joueur canadien ayant accumulé le plus de points au cours des six dernières saisons...

Steven Stamkos, dont la fracture d'un tibia n'est pas suffisamment guérie pour lui permettre d'aller aux Jeux, a succédé à St-Louis au podium dans les heures qui ont précédé l'affrontement entre le Lightning et les Maple Leafs de Toronto.

«Je suis très excité pour Martin, a-t-il confié. Si quelqu'un méritait un poste, c'est bien lui. Dans notre vestiaire, je pense que tout le monde croyait qu'il méritait ce poste depuis le premier jour.

«Idéalement j'aurais aimé que l'on aille aux Jeux tous les deux ensemble, mais de la façon dont les choses se présentaient, un seul d'entre nous allait y aller.

«Cela dit, je ne vois pas cela comme étant Martin qui me remplace. C'est simplement Martin qui s'est mérité un poste.»

Vingt-quatre heures après avoir encaissé le choc, Stamkos a admis qu'il était gonflé à bloc à l'idée de revenir au jeu à temps pour les Jeux olympiques.

«En me présentant à ce rendez-vous pour obtenir le feu vert des médecins, j'ai été un peu surpris car je m'attendais davantage à jouer ce soir», a indiqué le centre vedette du Lightning, qui a plus de buts que quiconque dans la LNH (164) depuis les Jeux olympiques de 2010.

«Les examens par rayons X avaient été si encourageants jusque-là. Honnêtement, ça m'a ébranlé. J'aurais aimé qu'on procède à cet examen plus tôt. De cette façon, je n'aurais pas élevé autant mes attentes à l'idée de revenir au jeu.»

Contre mauvaise fortune bon coeur

Le défenseur P.K. Subban, qui sera à la ligne bleue du Canada à compter de la semaine prochaine, a préféré attendre la fin du match de ce soir face aux Canucks de Vancouver pour commenter la nomination de St-Louis au sein d'Équipe Canada.

Le centre David Desharnais, par contre, qui a toujours eu St-Louis comme modèle, a exprimé sa joie.

«C'est le fun pour lui, il a une saison incroyable, a commenté le petit joueur de centre. Même s'il vieillit, il ne cesse de s'améliorer. Ça a pris une blessure pour qu'il soit nommé, mais je suis sûr qu'il va arriver là-bas et qu'il va faire une grosse différence.»

Outre St-Louis, Claude Giroux - qui a amassé six buts et 17 points en 15 matchs depuis la sélection officielle - était l'un des joueurs pressentis pour remplacer Stamkos. Les noms de James Neal, Eric Staal et Taylor Hall ont aussi été évoqués.

Stamkos avoue ne pas avoir fait entièrement son deuil de cette mauvaise nouvelle, mais entend faire contre mauvaise fortune bon coeur.

«Maintenant que je sais que je vais pas à Sotchi, le fait de profiter de la pause olympique va m'aider à guérir de façon à aider le Lightning à terminer la saison en force, a indiqué le franc-tireur de 23 ans.

«Je veux continuer de progresser et prendre une semaine de repos à ce moment-ci ne ferait que me ralentir. Je dois continuer de pousser si je veux continuer de guérir.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Steven Stamkos n'ira pas à Sotchi

    Hockey

    Steven Stamkos n'ira pas à Sotchi

    Dur coup pour Équipe Canada à quelques jours de l'ouverture du tournoi de hockey olympique: l'attaquant Steven Stamkos, un homme de 23 points en... »

La liste:-1:liste; la boite:2450047:box; tpl:html.tpl:file

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;
La liste:-1:liste; la boite:2478966:box; tpl:html.tpl:file

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer