Le président du Comité international olympique a estimé que les Jeux de Sotchi avaient mis en valeur la «spectaculaire» transformation d'un centre de villégiature où, il y a quelques années, il avait craint d'être atteint à la tête par un toit qui s'écroulerait.

Stephen Wilson ASSOCIATED PRESS

Lors d'une conférence de presse tenue au dernier jour de la 22e olympiade, dimanche, Thomas Bach a affirmé que Sotchi avait accueilli d'excellents Jeux, prouvant que la décision d'en confier l'organisation à la Russie avait été judicieuse.

Bach a affirmé que ce qui «a été réalisé est remarquable», ajoutant que Sotchi a tout bâti à partir de rien.

Le président du CIO a rappelé que Sotchi a obtenu l'organisation des Jeux après deux échecs. Il était président d'une commission du CIO qui avait évalué la première candidature.

Selon Bach, il s'agissait d'une vieille ville d'allure stalinienne, où lorsque vous entriez dans une pièce, vous deviez regarder en l'air pour vous assurer de ne pas vous faire frapper par quelque chose tombant du toit!