Ski acrobatique: au moins 10 Québécois iront à Sotchi

Les soeurs Maxime, Justine et Chloé Dufour-Lapointe ont... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Les soeurs Maxime, Justine et Chloé Dufour-Lapointe ont affiché leur plus beau sourire, lundi, au Musée d'art contemporain de Montréal où a été dévoilée la composition de l'équipe canadienne de ski acrobatique.

Photo Robert Skinner, La Presse

Les prétendants aux médailles sont nombreux au sein de l'équipe olympique canadienne de ski acrobatique, présentée lundi au Musée d'art contemporain de Montréal. En fait, les skieurs canadiens sont parmi les favoris dans chacune des cinq disciplines de ce sport spectaculaire, en bosses en particulier où les Québécois sont encore dominants cette saison.

Malheureusement, comme on le craignait, plusieurs athlètes de premier plan ont été laissés de côté au terme d'un processus de sélection très complexe. Le stress était toutefois retombé lundi, et les huit athlètes présents affichaient leur plus beau sourire.

En bosses, tous les skieurs sont Québécois. Comme prévu, Chloé, Justine et Maxime Dufour-Lapointe ont été sélectionnées, une belle récompense pour la dernière, l'aînée des trois soeurs, qui ne pouvait choisir un meilleur moment pour connaître la meilleure saison de sa carrière.

C'est toutefois Justine, la mieux placée en Coupe du monde, qui a pris la parole. «On peut enfin dire "mission accomplie"!», a-t-elle lancé, avant d'assurer que l'équipe canadienne offrirait tout un spectacle à Sotchi.

Mikaël Kingsbury et Alexandre Bilodeau... (Photo Robert Skinner, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Mikaël Kingsbury et Alexandre Bilodeau

Photo Robert Skinner, La Presse

Chez les hommes, Alexandre Bilodeau et Mikaël Kingsbury avaient mis de côté leur duel sportif pour célébrer eux aussi leur sélection. Bilodeau, champion olympique en titre, disputera ses troisièmes Jeux.

«Je me souviens encore de ma première participation et je comprends la joie de mes jeunes coéquipiers, a-t-il souligné. Mais c'est avec la même humilité que j'accueille cette troisième sélection. C'est toujours un honneur incroyable de représenter son pays et je suis sûr que nous le ferons tous très bien.»

Marc-Antoine Gagnon, qui a confirmé sa qualification dimanche chez lui, à Val Saint-Côme, était certes soulagé, mais il regrettait l'absence de son ami Philippe Marquis. «Il est venu à la maison hier soir (dimanche) et nous étions tous très tristes pour lui, a-t-il raconté. Mais il m'a encouragé à tout donner à Sotchi et c'est ce que j'ai l'intention de faire!»

Ce n'est pas au Québec que l'équipe de bosses va récupérer avant les Jeux. Les skieurs sont déjà partis pour la France, à Tignes, où ils profiteront de quelques jours de congé avant d'entreprendre leur préparation finale pour les Jeux.

Audrey Robichaud, qui se remet d'une grave blessure à un genou, compte profiter de cette période pour retrouver sa forme physique. «Les dernières semaines ont été difficiles, a-t-elle avoué. Je suis soulagée que ce soit derrière nous. Je vais maintenant pouvoir me concentrer sur ma préparation.»

En sauts, le Canada n'enverra qu'un athlète à Sotchi. L'Ontarien Travis Gerrits, qui s'entraîne à Lac-Beauport, est toutefois l'un des favoris de la compétition. Vainqueur à Pékin plus tôt cette saison en Coupe du monde, Gerrits a l'habitude de briller dans les grandes compétitions - il a été médaillé d'argent aux Mondiaux de 2013 - et anticipe avec confiance sa première aventure olympique.

Trois autres Québécois ont été sélectionnés en slopestyle, une discipline qui fera son entrée au programme olympique. Ce sont la Montréalaise Kaya Turski, championne du monde de la discipline et plusieurs fois couronnée aux X Games, et les Québécois Kim Lamarre et Alex Beaulieu-Marchand. Ils seront tous à Aspen plus tard cette semaine pour la 18e présentation des X Games.

Le Montréalais Chris Del Bosco pourrait s'ajouter à l'équipe olympique de ski acrobatique quand on présentera les skieurs sélectionnés pour le skicross.

__________________________________________________

Sept Québécois en bosses

Alexandre Bilodeau

> 8 septembre 1987

> Montréal

> Début en Coupe du monde: 2005

> Champion olympique 2010, champion du monde aux bosses en parallèle en 2009, 2011 et 2013, gagnant du Globe de cristal FIS en 2009 et champion de la Coupe du monde

> 18 victoires et 45 podiums en Coupe du monde

* * *

Mikaël Kingsbury

> 24 juillet 1992

> Deux-Montagnes

> Début en Coupe du monde: 2010

> Champion du monde 2013 en bosses

> 2e aux Mondiaux de 2011 et 2013 aux bosses en parallèle

> Champion de la Coupe du monde en 2012 et 2013

> 19 victoires et 35 podiums en Coupe du monde

* * *

Marc-Antoine Gagnon

> 6 mars 1991

> Montréal

> Début en Coupe du monde: 2011

> 2 podiums en Coupe du monde, 22 fois dans le top 10

* * *

Justine Dufour-Lapointe

> 25 mars 1994

> Montréal

> Début en Coupe du monde: 2010

> 3e aux Mondiaux de 2013 en bosses

> Deux fois deuxième du classement général de la Coupe du monde en bosses

> 5 victoires et 21 podiums en Coupe du monde

* * *

Chloé Dufour-Lapointe

> 2 décembre 1991

> Montréal

> Début en Coupe du monde: 2007

> 5e aux JO de 2010 à Vancouver

> Championne du monde 2013 aux bosses en parallèle

> 2e aux Mondiaux de 2011 aux bosses en parallèle

> 1 victoire, 11 podiums en Coupe du monde

* * *

Maxime Dufour-Lapointe

> 9 février 1989

> Montréal

> Début en Coupe du monde: 2008

> 1 podium, 12 fois dans le top 10 en Coupe du monde

* * *

Audrey Robichaud

> 5 mai 1988

> Québec

> Début en Coupe du monde: 2005

> 8e aux JO de 2006 à Turin

> 2 victoires et 6 podiums en Coupe du monde




La liste:-1:liste; la boite:2450047:box; tpl:html.tpl:file

Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;
La liste:-1:liste; la boite:2478966:box; tpl:html.tpl:file

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer