Source ID:; App Source:

La Belgique devra confirmer son potentiel devant le Japon

Axel Witsel, Eden Hazard, Romelu Lukaku et Kevin... (archives REUTERS)

Agrandir

Axel Witsel, Eden Hazard, Romelu Lukaku et Kevin De Bruyne, des éléments importants du groupe belge.

archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Pour la deuxième fois en Coupe du monde, la Belgique a facilement survolé la phase de groupe avec trois victoires et un jeu stylé.

À présent, l'équipe qui attire les regards devra prouver qu'elle a plus de coffre qu'elle en avait il y a quatre ans, lorsque les Diables rouges ont été éliminés en quarts de finale.

Le Japon croisera cette fois le chemin de la Belgique, qui a énormément de pression sur les épaules. Les deux équipes s'affronteront lundi à Rostov-on-Don.

L'engouement est tellement présent autour de la Belgique que tout autre résultat en deçà d'une qualification en demi-finale sera considéré comme une très grande déception.

Les Japonais ont, contre toute attente, réussi à se tailler une place en huitièmes de finale dans un groupe plutôt épineux qui contenait la Colombie, la Pologne et le Sénégal. La manière dont le Japon a réussi à se qualifier ne fera certainement pas de vague contre le groupe belge qui regorge de talent et de profondeur.

La Belgique a inscrit trois buts en moyenne par matchs, et a été spectaculaire même lorsqu'elle a affronté l'Angleterre lors de leur dernier match de la phase de groupe.

Les Japonais se sont qualifiés de justesse, prenant un chemin qu'aucune équipe n'avait emprunté auparavant dans un groupe de la Coupe du monde. Le Japon et le Sénégal ont terminé tous les deux avec quatre points, le même différentiel de buts, inscrivant le même nombre de buts. Les deux clubs ont alors été départagés au niveau de leur dossier disciplinaire.

Le Japon a alors avancé au second tour parce qu'il avait accumulé moins de carton jaune que le Sénégal. Il fera maintenant face à l'une des équipes les plus complètes et des mieux balancées de la compétition,

La Belgique possède l'un des meilleurs gardiens de but au monde en Thibaut Courtois, l'une des attaques les mieux orchestrées par le talentueux Eden Hazard et le buteur redoutable en Romelu Lukaku.

Malgré ses jeunes 25 ans, l'imposant Lukaku a déjà récolté 40 buts à l'international - dont quatre jusqu'à présent en Russie. Ce qui le place à égalité avec l'étoile portugaise Cristiano Ronaldo et à un seul de l'attaquant anglais Harry Kane afin de terminer au sommet des pointeurs de la Coupe du monde.

Lukaku tentera certainement de perfectionner sa fiche personnelle de quatre buts face à la défense japonaise, qui a concédé plus d'un but par match. Le Japon a alloué plus de quatre buts au total, mais a disputé presque toute la rencontre face à la Colombie avec un homme en plus, après qu'un joueur colombien eut été sorti de la rencontre à la troisième minute.

Lukaku a raison d'être confiant, considérant la qualité des joueurs qui l'entourent : Hazard, le milieu de terrain Kevin De Bruyne et l'attaquant Dries Mertens.

Le trio Mertens-Lukaku-Hazard est l'un des plus épiés du tournoi et avec raison. Lukaku a également rendu la tâche de ses coéquipiers un peu plus facile en étant plus mobile, lui qui a tendance à être trop statique par moments lorsqu'il est dans la surface de réparation.

Compte tenu de la fragilité de la défensive japonaise, l'entraîneur-chef Akira Nishino n'aura peut-être pas d'autre choix que d'indiquer à ses joueurs d'attaquer vigoureusement la cage des Diables rouges, ce qui pourrait laisser place à un duel très offensif.

Le Japon détient un joueur d'expérience et talentueux en l'attaquant Shinki Kagawa, un ancien joueur du Manchester United, et le populaire Keisuke Honda.

Kagawa, qui a récolté 31 buts à l'international, et Honda, qui a inscrit 37 buts pour la Japon, pourraient s'avérer être les cartes cachées de Nishino, qui favorisera certainement une formation 4-2-3-1.




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer