Source ID:; App Source:

La Colombie qualifiée pour les quarts de finale

James Rodriguez (au centre) a marqué les deux... (PHOTO FELIPE DANA, REUTERS)

Agrandir

James Rodriguez (au centre) a marqué les deux buts de la Colombie.

PHOTO FELIPE DANA, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
RIO DE JANEIRO

Avec une spectaculaire frappe à la volée, le Colombien James Rodriguez a offert l'un des faits saillants de cette Coupe du monde de soccer au Brésil et a donné au pays hôte des raisons de s'inquiéter.

Rodriguez a compté l'un des plus beaux buts du tournoi et en a ajouté un deuxième pour permettre à la Colombie d'accéder pour une première fois de son histoire aux quarts de finale avec une victoire de 2-0 contre l'Uruguay, samedi, et s'offrir un duel contre le Brésil.

Rodriguez a donné les devants à son équipe en décochant une superbe volée de loin à la 28e minute, et il a doublé l'avance des siens en complétant une belle manoeuvre peu de temps après la pause de la mi-temps. Cela a permis à la Colombie de filer tout droit vers la victoire contre l'Uruguay, qui paraissait bien moins menaçant sans les services de son attaquant étoile Luis Suarez, suspendu.

Rodriguez est désormais le meilleur marqueur de la Coupe du monde du Brésil avec cinq réussites, et il a consolidé son titre de plus grande révélation du tournoi jusqu'ici.

L'Uruguay, entre-temps, a connu des ratés en attaque sans la présence de Suarez. Son remplaçant, Diego Forlan, a quitté la rencontre à la 53e minute après avoir offert une performance décevante dans ce qui pourrait être son dernier match en carrière en Coupe du monde.

La Colombie affrontera le Brésil en quarts de finale, le 4 juillet, à Fortaleza, à la suite du gain en fusillade du pays hôte contre le Chili, plus tôt samedi.

«Je crois que le plus dur est à venir, a dit Rodriguez à propos du match de quarts de finale contre le Brésil. Je suis heureux car il s'agit d'un gain historique, et que jeune garçon, je rêvais de me retrouver ici. Et bien sûr, nous voulons faire encore mieux.»

En l'absence du joueur étoile blessé Radamel Falcao, l'ailier de Monaco est devenu l'élément principal d'une équipe de la Colombie qui a remporté ses trois matchs de la phase préliminaire avec un jeu d'attaque impressionnant.

La Colombie prend part à sa première Coupe du monde depuis 1998, et a déjà surpassé son meilleur résultat.

«Félicitations à tous les Colombiens, a dit l'entraîneur Jose Pekerman, qui est originaire de l'Argentine. La population de la Colombie mérite (un tel résultat).»

Les célébrations endeuillées par une balle perdue

BOGOTA - Les Colombiens ont fêté samedi, malgré l'interdiction de consommer de l'alcool, la victoire de leur équipe en huitièmes de finale de la Coupe du monde de football, une célébration endeuillée par la mort d'une femme victime d'une balle perdue.

Les habitants de Bogota ont bravé la pluie pour danser dans les rues sur un air de salsa après la victoire contre l'Uruguay (2-0) en 8es de finale qui propulse la Colombie pour la première fois en quarts de finale de la compétition.

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées après le coup de sifflet final sur la place Bolivar, la plus grande de la capitale, aux cris de «Colombie, Colombie».

«Il faut immortaliser ce moment car c'est historique, la Colombie passe en quarts et reste invaincue», a lancé à l'AFP Brian Matallana, un étudiant de 22 ans.

«Joie immortelle! Nous sommes en quarts», a titré le principal quotidien El Tiempo dans son édition en ligne.

Sur Twitter, le président colombien Juan Manuel Santos, qui a publié une photo où il apparaît avec le maillot de l'équipe à côté de son épouse, a salué la victoire: «Nous sommes en quarts! Félicitations à mon équipe! Félicitations à la Colombie! Quelle fierté!».

Grand absent du Mondial pour cause de blessure, l'attaquant Radamel Falcao a aussi félicité sur Twitter ses coéquipiers: «une première historique, notre équipe de Colombie en quarts, merci Dieu pour tout cela».

Les festivités ont cependant été ternies par le décès d'une femme de 25 ans, mortellement blessée par une balle perdue.

L'auteur des coups de feu avait tiré en l'air pour fêter la victoire dans le quartier populaire de Bosa, au sud de la capitale colombienne. Une autre personne a également été blessée par l'un des tirs.

«Une femme est morte à cause d'une balle perdue. Il faut être plus prudent», a réagi le maire de Bogota par intérim, Ricardo Bonilla.

Après le début victorieux de la Colombie face à la Grèce pour son premier match du Mondial, les festivités avaient déjà pris une tournure agitée à Bogota avec quelque 3000 rixes et 150 accidents routiers pour un bilan de neuf morts.

La municipalité avait depuis décrété la «loi sèche», c'est-à-dire l'interdiction de consommer de l'alcool, durant les jours de match de l'équipe nationale.

La Colombie, dont la dernière participation à une Coupe du monde remonte à 1998, affrontera le Brésil le 4 juillet en quarts de finale.

- Agence France Presse




À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2586842:box; tpl:html.tpl:file

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer