Source ID:; App Source:

Chelsea: une défense à régler au plus vite

Guus Hiddink... (Photo: AFP)

Agrandir

Guus Hiddink

Photo: AFP

Cyril Touaux
Agence France-Presse
Paris

Chelsea s'est sorti d'un match épique face à Liverpool mardi (4-4), mais passée l'euphorie de sa qualification en demi-finale de la Ligue des champions, son entraîneur Guus Hiddink va devoir s'atteler à régler sa défense poreuse qui ne tiendra pas le choc face à Barcelone.

Après l'euphorie, les comptes. Et côté défense, ils ne sont pas très beaux pour Chelsea. Sur leurs trois derniers matches, les «Blues» ont en effet encaissé 8 buts, dont 4 mardi soir. Sur leurs deux confrontations face aux Reds, ils en ont pris 5. Le problème de Chelsea en ce moment est extrêmement clair et bien ciblé.

«Le seul point négatif ce soir c'est que contre Barcelone, on ne pourra pas concéder de buts à domicile», a parfaitement résumé Florent Malouda après le match. Il aurait pu rajouter également au Camp Nou. Sur ce que vient de montrer Chelsea, on peut légitimement douter et se poser la question: d'où provient cette avarie de la part d'une équipe réputée pour sa solidité ?

L'entraîneur de Chelsea Guus Hiddink n'avait pas forcément trouvé la réponse mardi après la rencontre. «Une chose est sûre en tout cas, on ne pourra pas laisser autant d'espaces face à Barcelone», a-t-il reconnu. Une évidence qu'il va falloir marteler à ses joueurs qui devront se reprendre dès samedi pour leur demi-finale de Coupe d'Angleterre face à Arsenal.

L'entraîneur des Blues avait en tout cas très peu goûté le relâchement de ses joueurs en championnat trois jours avant ce quart de finale qui restera dans l'histoire de la Ligue des champions comme l'un des matches les plus fous.

Cech, le point noir

Les Blues menaient en effet 4-0 face à Bolton et ont ensuite encaissé trois buts en dix minutes. Il fallait peut-être y voir un signe avant-coureur, ou les prémices d'une nervosité étalée au grand jour face à Liverpool.

Sans un Drogba inarrêtable et un coup-franc d'Alex qu'il ne devrait pas rééditer de sitôt, le sort du match face à Liverpool aurait été évidemment bien différent.

«Dans un match comme cela, s'il y a eu autant de buts, c'est que plusieurs joueurs ont fait des erreurs», a estimé Guus Hiddink.

Et si la défense des Blues était à la peine, son gardien constitue le principal point noir sur lequel l'encadrement de Chelsea va devoir se pencher.

Ce coup de pompe de Petr Cech, à un moment considéré comme le plus grand gardien du monde, n'est pas forcément une grande surprise. Cette saison, le Tchèque, souvent blessé, est beaucoup mois sûr qu'avant, commettant des fautes inhabituelles.

Contre Liverpool, il a grandement facilité ce scénario ubuesque. Coupable sur le premier but, oubliant de se placer ou de placer son mur, ou même de regarder le tireur, il rata plusieurs sorties et se montra fébrile.

La question pourrait se poser pour Hiddink de le laisser au repos face samedi à Arsenal. Mais sa doublure, le Portugais Hilario, manque clairement d'une expérience qui devrait se révéler décisive dans cette fin de saison.

Bref, Guus Hiddink va avoir un peu de travail...




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer