La Juventus devra jouer un match à huis clos après les chants et cris racistes de ses supporteurs qui ont visé le jeune attaquant de l'Inter Milan Mario Balotelli samedi en championnat (1-1) au Stadio Olimpico de Turin, a annoncé lundi la Ligue italienne.

Mis à jour le 20 avr. 2009
AGENCE FRANCE-PRESSE

Balotelli, 18 ans, né de parents ghanéens et adopté en Italie, a été la cible de «chants constituant une expression de discrimination raciale», tout au long de la rencontre et venus de différentes tribunes», a noté le juge sportif Gianpaolo Tosel dans sa décision.