Joey Saputo est prêt. Don Garber est prêt. C'est évident à en juger les déclarations du président de l'Impact et du commissaire de la Major League Soccer, ces dernières semaines.

Marc Tougas LA PRESSE CANADIENNE

Mais l'entrée en scène de Montréal dans la MLS ne pourra être officiellement annoncée avant que les derniers détails ne puissent être réglés.

C'est ce qu'a indiqué Joey Saputo, dimanche, avant le match d'ouverture locale de l'Impact au stade Saputo.

On sait que M. Saputo mise sur l'implication du gouvernement pour pouvoir augmenter la capacité du stade Saputo à 20 000 sièges, comme la MLS l'exige. Mais ce n'est pas à ce niveau-là que les négociations tardent, a assuré le président de l'Impact.

«Ca n'a rien à voir avec le gouvernement, c'est relié au contrat avec la MLS», a affirmé M. Saputo lors d'un entretien avec La Presse Canadienne.

«Quand il est question d'un contrat aussi important que celui-ci, les grandes lignes sont faciles à régler, a souligné M. Saputo. Mais il faut aussi parcourir toutes les clauses concernant les petits détails. Et maintenant, nous en sommes au point où nous examinons les petits détails.»

Et c'est cela qui prend beaucoup de temps, a laissé entendre M. Saputo qui, en début d'année, avait dit espérer qu'une annonce puisse être faite avant que la présente saison de l'Impact ne soit lancée.

Jeudi dernier, M. Garber a déclaré que «nous sommes confiants que nous serons en mesure d'annoncer une 19e équipe bientôt, et nous espérons que cette 19e équipe sera à Montréal». C'était à l'occasion d'une rencontre avec les rédacteurs en chef des sections sportives d'Associated Press.

«S'il se sent à l'aise que ça va se faire, c'est formidable, a commenté M. Saputo en parlant de la récente déclaration de M. Garber. De mon côté je me sens à l'aise que ça va se faire, ce qui est tant mieux aussi. Mais jusqu'à ce que ce soit fait, nous n'annoncerons rien.

«Ca va bien, a réitéré Joey Saputo. Mais jusqu'à ce que je le signe (le contrat), ce n'est pas signé.»