Bordeaux, tout heureux de dominer dimanche soir Saint-Etienne (3-1), a repris en tête du championnat de France ses trois points d'avance sur Montpellier et valide ainsi le statu quo général de la 24e journée puisque tous ses plus proches poursuivants s'étaient également imposés samedi.

Mis à jour le 14 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Emmené par un super Wendel, auteur d'une passe pour Chamakh (13e) et d'un doublé (29e, 79e), Bordeaux a pourtant laissé les Verts, remis en selle par la patate de Sako (45e), revenir peu à peu dans le match. Saint-Etienne a également manqué un penalty (70e) par Bergessio...

Monaco est le principal perdant du week-end, puisque les succès conjugués de tous ses rivaux directs le font chuter de la 6e à la 7e place.

En effet, en s'imposant, Montpellier, Lille, Lyon et Marseille ont tous conservé leur place, tandis qu'Auxerre double les joueurs de Guy Lacombe.

Passé en tête à la dernière minute à Louis-II grâce à un but contre son camp de Nkoulou (2-1), Marseille, qui avait ouvert le score avec le 11e but de Niang (37e) vite annihilé par un acte combiné de M'Bia et Maazou (40e), fait avec les Héraultais la bonne opération du jour, même si celle-ci est invisible au classement.

Avant d'affronter Copenhague en Europa League, les Olympiens, 5e avec 42 points, ramènent en effet intacts d'un déplacement périlleux leurs derniers espoirs de titre national.

Un point devant eux, l'OL, 4e, ne s'est pas complètement rassuré sur la qualité de son jeu à deux jours de la réception du Real Madrid en 8e de finale aller de la Ligue des champions, mais au moins les Lyonnais ont-ils fait le nécessaire pour repousser Lens (1-0) grâce à un petit but du joker Delgado (77e).

Les Rhodaniens sont pourtant toujours devancés par les surprenants Montpelliérains et les Lillois, qui ont retrouvé leur efficacité offensive (3-1).

Face à Grenoble, dernier de la classe, les joueurs de René Girard se sont contentés d'un but de Montano (1-0).

Le Paris SG peut se satisfaire de son nul à Nancy (0-0), qui met fin à une semaine agitée et à une série de quatre défaites consécutives. Accessoirement, le premier point décroché en 2010 lui permet même de remonter à la 14e place.

Entre eux et les places européennes, Auxerre, vainqueur de Rennes (1-0) grâce au 4e but de la semaine de Jelen (42e), a fait le trou avec ces mêmes Bretons, talonnés par leurs cousins lorientais, qui ont été accrochés par Toulouse (1-1).

Dans la seconde moitié du classement, Valenciennes, 10e, arrache un succès aussi précieux que tardif contre Nice (2-1), toujours 17e, tandis que Le Mans, en supériorité numérique, a perdu une occasion de revenir un peu plus sur les Aiglons à cause d'un nul insipide contre Sochaux (0-0), 13e.