Lyon, qui reçoit l'avant-dernier Valenciennes samedi, pourrait profiter des duels le lendemain entre quatre de ses poursuivants, Toulouse(7e)-Marseille (3e) et Rennes (5e)-Paris SG (4e), pour accroître son avance en tête du Championnat de France, lors de la 16e journée.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Nice, étonnant dauphin de l'OL, a l'occasion lui de conforter sa position en recevant un Grenoble en légère perte de vitesse.

Les principales rencontres

Samedi:

Lyon (1er) - Valenciennes (19): Même sans ses vedettes Juninho (suspendu) et Karim Benzema (blessé et absent pour deux semaines), l'OL table sur trois points contre l'avant-dernier de la L1, qui n'a plus gagné depuis la 3e journée. A moins que la semaine agitée de VA (Antoine Kombouaré confirmé à son poste d'entraîneur, démission du président refusée par son conseil d'administration) ne galvanise les Nordistes.

Nice (2) - Grenoble (11): Les Niçois, propulsés à la deuxième place par quatre victoires de rang, peuvent continuer leur vertueuse série contre Grenoble, qui a contrario n'a plus gagné depuis cinq matches et mollit un peu après un début de saison très réussi (4e après la 7e journée). L'OGCN pourrait en outre retrouver son meilleur buteur, Loïc Rémy (6 buts), absent depuis un mois.

Sochaux (18) - Bordeaux (6): Les Girondins n'ont marqué que 4 points sur 12 possibles, et s'ils ne veulent pas décrocher au classement, il leur faut s'imposer chez un des mal-classés de la L1, Sochaux, qui n'a gagné qu'une fois cette saison. A priori cela semble largement à leur portée, mais les Girondins auront le match face à Chelsea en Ligue des champions encore dans les jambes, et Sochaux joue déjà pour sauver sa tête en L1.

Dimanche:

Toulouse (7) - Marseille (3): Deux points séparent les deux équipes, le "Téfécé" a l'occasion de doubler l'OM, en profitant de la passe difficile des Marseillais (trois matches sans victoire en comptant la C1). Mais attention, Marseille, équipe cyclique, pourrait justement se réveiller et n'a plus perdu à l'extérieur en L1 depuis le 13 janvier (3-1 à Rennes). A noter que le gardien Cédric Carrasso retrouve l'OM, où une blessure et Steve Mandanda l'avaient évincé du but.

Rennes (4) - Paris SG (5): Ce duel de prétendants (avoués ou non) au podium final est pimenté par les liens croisés entre les deux clubs: Guy Lacombe a déjà entraîné le PSG et Paul Le Guen Rennes, Jimmy Briand voulait venir à Paris mais a été retenu par sa direction, le Parisien Bourillon a été formé à Rennes, Jérôme Leroy au PSG... Les deux équipes sont également en forme: Rennes n'a plus perdu depuis 13 matches de L1 et le PSG reste sur trois victoires consécutives en championnat.