Source ID:; App Source:

Sans les gros, la lutte pour le maintien à l'ordre du jour

Michael Owen... (Photo: AP)

Agrandir

Michael Owen

Photo: AP

la liste:1418:liste;la boite:10932:box

Blogue

Agence France-Presse
Londres

Manchester United, Chelsea et Arsenal occupés en Coupe d'Angleterre, Liverpool au repos, la première partie de cette 33e journée du Championnat d'Angleterre se jouera sans les gros ce week-end et les regards seront tournés vers la lutte, ardente, pour le maintien.

Sept équipes se tiennent en six points à six journées de la fin du Championnat, et le suspense et l'angoisse des supporteurs de chaque club augmentent à chaque match, aucun ne parvienant à se détacher de cette zone dangereuse.

Mais il y a un stade en particulier ou la peur est plus palpable qu'ailleurs: St James Park, l'antre de Newcastle. Il n'y a pas si longtemps, Newcastle participait à la Ligue des champions, y recevait le FC Barcelone, était la 5e force de la Premier League derrière les quatre «gros» et son public catalogué comme le meilleur du pays.

Le club est aujourd'hui en péril: 18e et premiers relégables, les Magpies ne sont qu'à deux points du 17e, Sunderland, voisin et ennemi juré. L'espoir est toujours là, surtout depuis l'arrivée au poste de manageur d'Alan Shearer, la légende vivante du club.

Cauchemar

Cela suffira-t-il pour sauver l'équipe de la relégation ? Pas sûr. En deux rencontres, Shearer n'a toujours pas gagné (1 nul, 1 défaite). Et après une saison cauchemardesque qui a vu trois entraîneurs se succéder (Keegan, Kinnear et Shearer), les joueurs sont en panne de confiance. Pourtant entre Michael Owen, Obafemi Martins, Kevin Nolan ou Habib Beye, ce groupe a de la qualité. Il lui faut absolument ramener un bon résultat de Tottenham (9e) dimanche pour continuer à espérer.

La remarque est la même pour Middlesbrough, 19e, qui reçoit samedi Fulham, 8e mais l'une des plus mauvaises équipes à l'extérieur. Pour «Boro» et ses jeunes joueurs formés au club, la victoire est impérative.

Un grand pas vers le maintien pourrait être fait par le vainqueur du match «à six points» entre Sunderland, 17e, et Hull, 15e. Deux points seulement les séparent.

Apres un début d'exercice tonitruant, Hull n'a plus gagné depuis 16 matches. La crise s'est emparée du club et beaucoup voient les Tigers s'effondrer et redescendre après une seule saison dans l'élite. Sunderland avait aussi bien commencé sous Roy Keane. Mais l'Irlandais a quitté son poste et depuis Djibril Cissé et ses partenaires font du surplace.

Stoke, 13e, impeccable à domicile cette saison et qui accueille Blackburn, 16e, qu'il devance de deux points, peut également quasiment se mettre à l'abri avec un succès. En revanche, malheur au vaincu...




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer