Le Real de nouveau chuté 1 à 0, samedi soir, lors de la 11e journée du Championnat d'Espagne contre Valladolid, pourtant étrillé (6-0) la semaine dernière par le Barça, et Bernd Schuster, l'entraîneur de l'équipe madrilène, se trouve sur la sellette.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Après sa récente défaite à Santiago Bernabeu en Ligue des champions contre la Juventus Turin (0-2) et l'élimination en Coupe d'Espagne contre la modeste équipe de Real Union Irun (D3), ce nouveau revers porte le compte du Real à une seule victoire lors des 6 derniers matches, toutes compétitions confondues. Le Real reste 4e à deux points du Barça au championnat, mais avec un match en plus. La presse espagnole estimait cette semaine que le club avait perdu confiance dans son entraîneur et qu'une nouvelle défaite, concrétisée samedi soir, pourrait lui coûter sa place.

«Je suis calme, nous travaillons dans le sens que nous souhaitons et je me concentre sur ce travail.» a déclaré de son côté Schuster après la rencontre.

«C'est une période difficile, mais nous avons eu la même la saison dernière. C'est évidemment un mauvais résultat mais on ne méritait pas de perdre.» a-t-il ajouté.