L'entraîneur d'Arsenal, Arsène Wenger, qui pourrait selon les médias britanniques renouveler son contrat, a défendu vendredi le bilan de son équipe en Coupe d'Europe, qu'il juge meilleur que celui du Real Madrid, où les rumeurs l'annoncent partant.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«On parle du Real, mais ils dépensent énormément d'argent ce qui ne les a pas empêché de se faire éliminer au stade des huitièmes de finale de la Ligue des champions ces cinq dernières saisons», a rappelé Wenger sur la chaîne de télévision du club Arsenal TV.

«Nous sommes déçus de ne pas avoir remporté un trophée mais bien des clubs seraient fiers de notre bilan en C1 sur les quatre dernières années (finaliste 2006, éliminé en 8e en 2007, en quarts en 2008 et en demies cette année), a-t-il martelé.

Cette mise au point intervient quelques jours après les rumeurs faisant état du départ du Français au Real Madrid, alors qu'il avait relevé que le projet (des «Galacticos II», avec, peut-être, Cristiano Ronaldo, Kaka, Ribéry...) de Florentino Perez favori pour présider le Real, intéresserait n'importe quel entraîneur.

Face aux critiques stigmatisant l'incapacité des Gunners de remporter cette saison, comme depuis quatre ans, un trophée, Wenger a répondu: «Je ne vais pas répéter la même chose toutes les semaines: je pense que la déception se situe à la fin de notre saison, mais globalement depuis huit mois je suis très fier du jeu de l'équipe».

«Si l'on considère la valeur de notre jeune équipe, de la qualité des investissements faits depuis quatre ans, nous n'avons pas à rougir du jeu que nous avons produit. Le club va dans la bonne direction et nous devons être assez forts pour persévérer», a conclu Wenger dont le présent contrat court jusqu'en 2012.