(Montréal) Le CF Montréal a annoncé qu’il retirera le no 12 dimanche, à l’occasion du duel contre le Real Salt Lake sur la pelouse du stade Saputo.

Publié le 19 mai
La Presse Canadienne

« Ce geste vise à souligner l’importance et la contribution des partisans du club, moteurs de l’ambiance au stade Saputo, qui transmettent cette énergie supplémentaire aux 11 joueurs sur le terrain », pouvait-on lire dans le communiqué transmis par le club.

Le no 12 sera donc retiré pour toujours, et aucun joueur du CF Montréal ne pourra le porter, a-t-on précisé.

Une bannière permanente sera aussi installée à l’intérieur du stade, ranimant ainsi une tradition qui avait été créée en 2012, lors de l’entrée du club dans le circuit Garber. L’initiative avait cependant été abandonnée en 2020.

L’organisation montréalaise a ajouté qu’elle invitera pour l’occasion quelques anciens joueurs de l’équipe qui ont porté le no 12, dont Patrick Diotte (1993-1998, 2000-2001), Eduardo Sebrango (2002-2005, 2009-2010), Sandro Grande (2008) et Amir Lowery (2011).

La cérémonie se déroulera pendant la mi-temps du match.

Le CF Montréal s’est incliné 2-1 devant le Nashville SC mercredi soir au Tennessee, et il pointe maintenant au troisième rang de l’Association Est derrière l’Union de Philadelphie et Orlando City.