« Je me suis comporté de manière inacceptable et j’en prends la responsabilité. » Le spectateur qui a attaqué verbalement et physiquement un jeune arbitre de 14 ans sur un terrain de soccer de Dollard-des-Ormeaux, samedi, a envoyé une lettre d’excuse à Soccer Québec.

Publié le 10 mai
Jean-François Téotonio
Jean-François Téotonio La Presse

La fédération l’a publiée sur ses réseaux sociaux, mardi.

Une vidéo ayant fait surface la veille montrait la scène : un homme s’en prend verbalement à un jeune arbitre depuis les gradins, avant de descendre sur le terrain. Des coups sont échangés avant que d’autres spectateurs interviennent et plaquent l’agresseur au sol.

L’homme était le grand-père d’un des joueurs.

« Durant le match, j’ai initié une altercation verbale, puis physique avec un jeune juge de ligne, écrit-il. […] Soyez assurés que je le regrette profondément. En tant qu’ancien enseignant, je suis particulièrement conscient qu’il s’agit d’un bien mauvais exemple pour des jeunes de 14 ans. »

Il présente ensuite ses excuses « à ce jeune homme et à sa famille », aux « joueurs et entraîneurs des deux équipes, ainsi qu’aux autres officiels du match ».

Le spectateur explique avoir « entamé une démarche pour obtenir de l’aide », parlant d’un « geste injustifiable ».

Il dit espérer que cette histoire permettra néanmoins « à tous et à toutes de prendre conscience de l’importance pour nos enfants ou nos petits-enfants de pouvoir s’amuser en pratiquant leur sport favori dans un environnement exempt de violence ».

Le match opposait l’équipe de Saint-Laurent à celle du Haut-Richelieu.

Lundi, Soccer Québec avait dénoncé « fermement cet acte de violence qui n’a de place nulle part ».

Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation, responsable des dossiers concernant le sport, avait jugé que la situation était « inacceptable ».

Avec Louise Leduc, La Presse