(Doha) La vente de billets pour le Mondial-2022 au Qatar (21 novembre-18 décembre) a débuté mercredi avec des prix que la FIFA souhaite « à la portée » des supporters, mais une partie d’entre eux a dénoncé des tarifs jugés trop élevés.

Publié le 19 janvier
Agence France-Presse

Un système de loterie permet aux candidats internationaux d’acheter des billets pour un prix débutant à 69 dollars, pour les rencontres de la phase de groupes.

Les résidents du Qatar auront accès une catégorie de prix préférentiel, qui démarre à 11 $ US.

Le prix d’un sésame pour la finale peut atteindre 1607 $ US.

« L’offre qui est proposée aujourd’hui, lors de l’ouverture de la billetterie, reflète notre objectif de mettre le football à la portée du plus grand nombre de supporters possible à travers le monde », a déclaré Fatma Samoura, secrétaire générale de la FIFA, citée dans un communiqué de l’instance.

Dans la soirée, Football Supporters Europe (FSE), un réseau rassemblant des groupes de supporters d’équipe nationale, a dénoncé la Coupe du monde « la plus chère de l’histoire ».

« Il semble que la FIFA ait réduit de façon importante le nombre de billets abordables », a écrit l’organisation dans un tweet.

Les organisateurs n’ont pas encore annoncé combien de spectateurs seront admis dans les stades dans un contexte d’incertitudes liées à la pandémie de COVID-19.

Les personnes qui s’inscrivent maintenant pour les différentes offres, selon qu’elles préfèrent réserver pour un match spécifique, suivre une équipe en particulier ou réserver par stade, participent à une loterie dont le premier tirage aura lieu le 8 février.

Les heureux élus seront ensuite prévenus avant le 8 mars.

Le tirage au sort final des matchs de la première Coupe du monde organisée dans un pays arabe est censé avoir lieu début avril, la FIFA laissant entendre dans son communiqué mardi qu’il pourrait se tenir le 1er avril.