Pendant toute la saison, La Presse offre un tour d’horizon hebdomadaire des plus grands moments sur la scène du soccer européen

Publié le 18 janvier
Jean-François Téotonio
Jean-François Téotonio La Presse

LA PERFORMANCE

Raphinha s’occupait de l’animation offensive, Jack Harrison marquait les buts. Le premier enflammait le couloir droit avec ses montées irrésistibles, le deuxième finissait l’action avec une précision chirurgicale.

Et donc, pour cette victoire de 3-2 de Leeds au domicile de West Ham, on ne peut faire autrement que de créditer les deux joueurs du même titre de performance de la semaine en Europe.

Après une course de Raphinha qui mène à un tir au filet bloqué, Harrison reçoit le ballon dans la surface à la 10minute : 1-0 Leeds. West Ham égalise à la 34e.

Raphinha frappe le corner à la 37minute, Harrison est là pour faire mouche à la tombée du ballon, 2-1 Leeds. West Ham égalise à la 52e.

Raphinha s’empare du ballon en zone offensive, fait quelques pas, puis trouve un espace complètement ouvert en envoyant Harrison dans la surface de réparation. Vous devinez la suite : 3-2 Leeds à la 60e, sur un beau tir légèrement lobé par-dessus le gardien londonien. Une autre belle montée du Brésilien a bien failli permettre aux Peacocks de faire 4-2 à la 73e, mais le but a été refusé pour hors-jeu.

Tour du chapeau, donc, pour le milieu anglais Jack Harrison, ce qui porte son total de buts cette saison en Premier League… à quatre.

Ce match de fou va plaire à la troupe de Marcelo Bielsa, qui s’éloigne un peu plus de la zone de relégation en 15place. La défaite fait toutefois mal aux espoirs de podium de West Ham. Les Londoniens se retrouvent en 4position avec 37 points, à seulement 2 unités d’Arsenal, qui a aussi 2 matchs en main.

LE MOMENT

Il arrive en ville et sauve sa nouvelle équipe. Difficile de faire meilleure première impression.

PHOTO JOHN SIBLEY, ARCHIVES REUTERS

Philippe Coutinho

C’est pourtant ainsi que Philippe Coutinho s’est présenté à ses nouveaux partisans d’Aston Villa, le week-end dernier. En retard de deux buts face à Manchester United, le technicien Steven Gerrard fait entrer le Brésilien, un ancien coéquipier à Liverpool, à la 68minute.

Son impact dans le match est presque immédiat. À la 72e, son tir de la surface est bloqué par le gardien. À la 77e, ses efforts se concrétisent : il effectue une montée toute en finesse, puis passe à Jacob Ramsay, qui enfile l’aiguille. 2-1. Les dernières minutes seront excitantes à Villa Park.

À la 81minute, notre moment se produit.

« Le petit magicien » s’amène fin seul dans la surface de réparation. Il est servi brillamment par Ramsay, à gauche. Son tir sur réception traverse le rempart de David De Gea. C’est 2-2, et le retour de Philippe Coutinho dans la Premier League s’amorce avec un succès.

LE BUT

Comme si Manchester City avait besoin, en plus, de spectaculaires tours de magie pour continuer sa domination en Premier League cette saison.

C’est pourtant exactement ce que Kevin De Bruyne lui a offert, samedi, pour briser la défense tenace de Chelsea.

Son changement de direction net lorsque Joao Cancelo lui sert le ballon. Sa résistance au tacle de N’Golo Kanté, jumelée à sa volonté de rester debout. Son drible puis sa lecture du jeu qui le poussent à armer sa frappe à l’orée de la surface. Enfin son tir, élégamment frappé de l’intérieur du pied droit, qui vient se loger dans le coin droit du filet.

De Bruyne servait ainsi sur un plateau d’argent une 12victoire de suite à Manchester City cette saison. La troupe de Pep Guardiola domine la Premier League avec 56 points, à 11 unités de Liverpool.

LES CANADIENS

Une bonne et une mauvaise nouvelle dans le camp des joueurs de la sélection canadienne cette semaine. Commençons par la bonne.

Le Canadien Tajon Buchanan effectuait ses débuts avec Club Bruges, dans la première division belge. Il a joué les 90 minutes d’une victoire de 2-0 contre Sint-Truidense VV. Une première performance convaincante en Europe pour le jeune ailier droit acquis du Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER DE CLUB BRUGES

Tajon Buchanan

La mauvaise nouvelle, c’est l’inflammation du myocarde d’Alphonso Davies, latéral gauche du Bayern Munich et grande vedette de la sélection canadienne. Davies a récemment été infecté par la COVID-19.

Cette inflammation au tissu musculaire du cœur est « légère », selon l’entraîneur du Bayern, Julian Nagelsmann. Mais elle le prive d’entraînement à Munich et l’empêchera de prendre part aux trois prochains matchs du Canada en qualifications pour la Coupe du monde de 2022.

Dur coup pour les deux équipes, mais sa santé passe avant tout. Souhaitons-lui un prompt rétablissement.