(Berlin) Le défenseur international allemand de 27 ans Matthias Ginter ne renouvellera pas son contrat avec le Borussia Mönchengladbach, qui expirera cet été, après cinq années passées dans ce club de Bundesliga, a-t-il annoncé mercredi.

Mis à jour le 29 déc. 2021
Agence France-Presse

« Suite à de longues réflexions, j’ai décidé de ne pas renouveler mon contrat, qui doit durer jusqu’à cet été », a indiqué le joueur dans un communiqué publié sur son compte Instagram.

« Après cinq années formidables au Borussia Mönchengladbach […] j’ai décidé de prendre une autre voie dans ma carrière pour mon développement personnel et professionnel », a-t-il détaillé.

Le défenseur était arrivé à Mönchengladbach en 2017, acheté à Dortmund pour 17 millions d’euros, pour un contrat de cinq ans.  

« Je dois beaucoup au Borussia et je garderai toujours le club et ses superbes supporters dans mon cœur », a ajouté Matthias Ginter.

Le joueur, arrivé en 2014 dans l’équipe nationale d’Allemagne en gagnant le titre de championne du monde et qui cumule 46 sélections depuis, a néanmoins assuré qu’il donnerait « tout pour atteindre les objectifs encore atteignables cette saison » avec son club.

Cette annonce intervient dans un contexte particulièrement tendu pour ce club de l’ouest de l’Allemagne qui est l’un des plus titrés du championnat.

Malgré son ambition de se mêler cette saison à la lutte pour les places en Ligue des champions, il pointe, avant la reprise du championnat le 7 janvier prochain, en treizième position de la Bundesliga.

Le club où évolue aussi les attaquants français Marcus Thuram et Alassane Pléa n’est qu’à deux petits points de Stuttgart, premier relégable.

Son dernier match à domicile le 15 décembre, perdu 2-3 face à Francfort, s’est déroulé en présence de 8000 supporters, quand d’autres clubs allemands évoluaient à huis clos en raison de restrictions liées à la pandémie de coronavirus dans certaines régions.

Tous les stades devront rester vides lors de la reprise du championnat en janvier, selon de nouvelles règles sanitaires fédérales entrées en vigueur fin décembre.